L’achat en ligne s’intègre de plus en plus aux habitudes de consommation de la population. Au premier trimestre 2019, près de 25 milliards d’euros ont été dépensés sur le web. Pour une entreprise, la vente en ligne peut constituer jusqu’à 10 %, voire plus, de son chiffre d’affaires.

Aujourd’hui, générer du trafic sur son site de e-commerce est très important. Convertir ce trafic est encore mieux. Même si votre site a un trafic de qualité, il n’aura pas grand intérêt si les prospects ne deviennent pas des clients. Vous surfez sur la vague du commerce électronique, mais le taux de conversion sur votre site n’est pas satisfaisant ? Voici quelques conseils pour inciter vos visiteurs à passer à l’achat.

Le taux de conversion, de quoi s’agit-il ?

Le taux de conversion ou taux de transformation est l’un des indicateurs de performance (KPI) d’un site de commerce en ligne. Il s’agit du ratio entre le nombre de personnes ayant atteint leur objectif (inscription, achat, téléchargement…) et le nombre de visites sur le site.

En moyenne, ce KPI se situe entre 2 % à 3 %, soit à peu près un achat pour 40 visites. Il n’est donc pas indispensable que ce taux atteigne les 100 %. Toutefois, il est possible de passer au-delà de cette moyenne.

E-commerce : comment améliorer le taux de conversion de son site ?

Un site e-commerce peut être le support d’une boutique physique, mais il peut aussi être le support principal. Dans l’un ou l’autre des cas, il faut l’optimiser. Découvrez sur des sites tels que https://joptimisemonbusiness.com de nombreux conseils pour améliorer votre business en ligne.

Si vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires, vous devez améliorer votre taux de conversion. Créer une boutique e-commerce et augmenter son trafic ne suffisent pas pour générer du chiffre. Il faut s’assurer que vos visiteurs passent à l’achat et le concrétisent jusqu’au bout. En effet, encore 76 % des clients abandonnent leurs paniers pour diverses raisons.

conversion-ameliorer-boutique-votre-ligne

Les clés pour améliorer son taux de conversion

Améliorer le taux de conversion d’un site consiste à convaincre les visiteurs à acheter. Il peut relever d’un simple détail comme les photos, comme il peut dépendre d’éléments plus techniques tels que l’expérience client. En cette période particulièrement complexe pour de nombreux secteurs d’activité, le e-commerce n’a pas été épargné par la crise mondiale actuelle. Voici quelques pistes pour optimiser votre commerce en ligne.

Optimiser le site

Qu’il s’agisse d’un site de e-commerce, d’informations ou d’un blog, il est important d’améliorer l’expérience utilisateur. Pour cela, de nombreux éléments sont à prendre en compte, à commencer par l’esthétique de la page. Comme pour une boutique physique, la qualité du visuel est prépondérante. Pour près de 9 utilisateurs sur 10, le design et l’ergonomie du site peuvent influencer la décision d’achat.

L’amélioration de l’expérience client consiste en premier lieu à soigner le contenu, que ce soit au niveau des descriptifs, des informations ou des photos et des vidéos. Ceux-ci doivent être de qualité pour que l’utilisateur ait envie de poursuivre la navigation.

De même pour l’esthétique de l’interface. Utilisez des visuels attractifs, adaptés à tous les types d’utilisateurs. Il vous faudra également tester la vitesse de chargement des pages. Plus de la moitié des utilisateurs quittent une page au bout de 3 secondes d’attente. Enfin, accompagnez les visiteurs afin que leur navigation soit le plus fluide possible. Fils d’Ariane, barre de recherche, chat… sont préconisés.

Mettre en avant les produits

Pour que vos produits et services attirent, il faut que les informations les concernant soient au maximum détaillées. Taille, couleur, matière, disponibilité, spécificité, mode d’utilisation… devraient figurer sur le site. Plus ils en sauront sur les produits, plus vite ils pourront faire leur choix. Pour dissiper leurs doutes, mettez en place une FAQ ou un service de chat instantané. Cela rassurera davantage les prospects.

Pour mettre en confiance les visiteurs, n’hésitez pas à intégrer les avis clients. Environ 7 utilisateurs sur 10 lisent les avis clients avant de se décider à acheter. Incitez donc les clients à laisser leurs témoignages sur les produits achetés ou les abonnements auxquels ils ont souscrit.

Ces avis seront des guides d’achat, qu’ils soient positifs ou négatifs. Enfin, ne négligez pas les indicateurs de confiance. Labels, certifications, garanties, sécurité… doivent figurer sur les pages pour rassurer les futurs acheteurs.

conversion-ameliorer

Faciliter l’achat en ligne

Une fois que vous aurez convaincu les visiteurs sur les produits, il faudra les inciter à passer à l’achat. D’abord, multipliez les « call to action » afin de les rediriger vers des actions concrètes (prise de rendez-vous, inscription, achat…).

Ensuite, simplifiez autant que possible vos formulaires. Ne demandez que les informations dont vous avez besoin pour finaliser la vente. S’il y a trop de cases à remplir, l’utilisateur peut vite se lasser et partir.

Mettez également en place plusieurs modes de paiement afin que tous les utilisateurs puissent faire leurs achats. Environ 60 % d’utilisateurs abandonnent leurs achats lorsque leur mode de paiement habituel n’est pas disponible. Si la jeune génération est habituée aux cartes bancaires ou à PayPal, les seniors, eux sont plus portés sur les chèques. En proposant plusieurs modes de paiement et en sécurisant cette étape, vous mettrez davantage en confiance les acheteurs.

Par ailleurs, plusieurs informations doivent être communiquées aux acheteurs, à commencer par la disponibilité du produit. Il serait dommage de voir un achat annulé en raison d’une rupture de stock. Ceci peut constituer une mauvaise expérience pour l’utilisateur.

Veillez également à toujours indiquer les frais de port, les délais de livraison et les conditions de retour. Ces facteurs influencent grandement la décision d’achat des clients. Les frais de port sont particulièrement surveillés de près par ceux-ci. Une grande partie des internautes est susceptible de changer de site si ces frais sont trop coûteux.

Enfin, pour diminuer les abandons de panier, n’hésitez pas à relancer par mail les utilisateurs. Si besoin, proposez-leur des produits alternatifs ou complémentaires pour les inciter à finaliser leur commande.

Proposez-leur également des remises, des promotions, des ventes flash… pour attirer leur attention. Les codes de réduction sont particulièrement prisés sur les sites de vente en ligne. Ils donnent le sentiment aux clients d’être privilégiés et d’avoir fait une bonne affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here