Comment trouver un logement quand on est freelance ?

-

Rechercher un appartement lorsqu’on est freelance n’est pas une mince affaire. Et même si vous pouvez prouver que vous gagnez correctement votre vie, vous risquez de maudire votre activité professionnelle et toutes les questions qu’elle fait naître dans l’esprit de vos bailleurs ! Pour vous aider à conserver votre indépendance tout en pouvant acquérir un nouveau logement en location, voici quelques conseils utiles !

Présenter un dossier en béton

Avant de poser votre pied dans la moindre agence immobilière, sachez quel loyer maximum vos revenus vous permettent de supporter. Joignez à votre dossier un justificatif d’identité et un justificatif de domicile. 

Pour prouver vos revenus, donnez au propriétaire votre numéro SIRET, votre attestation de déclaration d’activité (demandez-la à l’URSSAF si vous ne l’avez pas sous le coude), les avis d’imposition des deux dernières années et vos bilans. Ces documents peuvent varier en fonction des situations. Par exemple, les auto-entrepreneurs ne sont pas dans l’obligation de réaliser des bilans. 

Que vous ayez ou non un expert-comptable en temps normal, fournissez au propriétaire une attestation certifiant vos revenus. Cela fera toujours bon effet. 

- Formation -formation seo

Quand vous le pouvez, ajoutez à votre dossier les contrats en cours, avec les rémunérations à venir et la durée prévue de vos missions. Si vous avez dans vos clients des enseignes connues, n’hésitez pas à les citer pour rassurer votre interlocuteur sur la pérennité de votre activité de freelance. 

Certains propriétaires se montrent prudents et souscrivent une assurance Garantie Loyers Impayés. Mais ceux qui ne souhaitent pas engager cette dépense reporteront leurs craintes sur leurs futurs locataires (vous, freelances) et reverront leurs exigences à la hausse. Avec pour conséquences négatives l’obligation d’être en CDI ou de gagner jusqu’à cinq fois le prix du loyer… 

Recourir au portage salarial

Si vous voulez louer un appartement, n’hésitez pas à passer par une société de portage salarial lorsque vous parvenez à trouver des clients. Elle signera elle-même avec votre client, et vous proposera un CDD ou un CDI. Elle vous éditera un bulletin de paie et vous toucherez votre salaire net. Grâce à cette astuce, votre futur propriétaire devrait vous accueillir les bras ouverts !

Opter pour une colocation

Les freelances peuvent louer un appartement plus facilement en passant par la case de la colocation. Il arrive souvent que les locataires se choisissent les uns les autres comme garant. Vous pouvez, sur des sites ou par le biais de start-up spécialisés, trouver un nouveau logement sans trop d’encombres. 

Trouver un logement en location sur AirBnB

La recherche de logements ressemblerait presque à la préparation de vos vacances ! Une fois trouvé le bien de vos rêves, contactez les propriétaires directement sur le site. Jouez-la malin : proposez une diminution des tarifs en échange d’une longue période de location. Evitez les périodes pleines et les villes ultra-demandées, et vous aurez peut-être de bonnes surprises ! 

Ce qui joue en votre faveur (une fois n’est pas coutume !), c’est que vous paierez avant d’investir les lieux. Le propriétaire n’aura donc pas à craindre les impayés. Assurez-vous d’avoir la trésorerie nécessaire avant de vous engager !

S’armer d’un garant 

Pour trouver un logement après être devenu freelance, vous aurez peut-être à négocier votre cas auprès du propriétaire. Entre particuliers, faire bonne impression et savoir exposer ses motivations peut faire une sacrée différence. Et lorsque cela est possible, proposez un garant !

Vous vous en doutez, disposer d’un garant multiplie vos chances de trouver un logement rapidement. Le profil idéal gagne un salaire ou une retraite trois fois trois fois supérieur au montant du loyer demandé. Les revenus doivent être stables 

Si dans votre entourage, personne ne coche ces cases, tournez-vous vers des assurances privées. Leurs tarifs dépendent de leur ville d’implantation. 

Les banques peuvent vous proposer de procéder à un nantissement. C’est-à-dire qu’elles bloquent un an de loyers. Là aussi, assurez-vous d’avoir en votre possession les ressources nécessaires. 

Rechercher son logement auprès de plusieurs sources

Vous trouverez plus facilement un appartement en location si vous diversifiez vos actions ! Ainsi, une fois épluchés les sites des agences immobilières, consultez les sites d’annonces immobilières. Ceux-ci vous proposeront des annonces d’agences, mais aussi de particuliers. Passez ensuite aux sites consacrés à la location affinitaire. Le mode de fonctionnement repose sur la mise en contact directe des locataires avec les propriétaires. 

Si cela ne suffit toujours pas à faire votre bonheur, déplacez-vous dans les agences, connectez-vous aux réseaux sociaux et sollicitez votre réseau personnel.

Faire appel à un courtier

Le courtier est un professionnel censé vous aider à trouver le logement idéal pour vous, puis démarche les établissements financiers à votre place afin de vous trouver la meilleure banque. Ses forces ? Sa connaissance du secteur et son réseau. Sa prestation étant payée par la banque, vous auriez tort de ne pas tenter le coup si les autres solutions ne donnent rien. 

Bon à savoir

Votre logement vous sert aussi de bureau pour votre activité professionnelle ? N’oubliez pas d’en avertir le propriétaire. Sachez que dans certains cas, vous pourrez déduire une partie de votre loyer sous forme d’une note de frais. 

Grâce à ces quelques conseils, vous devriez avancer dans la bonne direction et trouver votre logement. Persévérez s’il le faut et vos revenus irréguliers ne seront plus un obstacle !

Guillaume Guersan
Passionné de nouvelles technologies et de Marketing Digital, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences et découvertes en matière de digital et acquisition de trafic ainsi que ma vie de freelance.

Partagez cet article

formation seo

Derniers articles

Les thématiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here