Combien de temps partir quand on est digital nomad ?

-

Sommaire

On pourrait croire qu’être digital nomad signifie ne pas avoir de port d’attache, ce n’est pourtant pas aussi systématique. Notamment au début : certains osent tout lacher tout de suite, d’autres préfèrent garder leur logement dans leur pays natal, au moins pour “tester” le digital nomadisme. Au final, un digital nomad c’est quelqu’un qui aime voyager et découvrir de nouvelles destinations. On peut parfaitement le faire la moitié de l’année, et rester l’autre moitié de l’année près de ses proches. Une sorte de “digital nomadisme hybride”. C’est le mode que je préfère.

Autant, j’aime profiter de ma situation de travailleur indépendant pour voyager, autant j’aime ma vie en France, ma famille et mes proches. Dans tous les cas, même si vous pensez enchainer les voyages, vous devez vous poser la question de combien de temps vous allez partir dans votre prochaine destination ?

Réflexion n°1 : l’emploi du temps

Et oui, ça dépend notamment de son emploi du temps. Il faut bien comprendre qu’être digital nomad ne veut pas dire “vacancier toute l’année”, là où en vacance on peut faire le tour d’une ville en une 3 jours, un digital nomad devra travailler et donc mettra beaucoup plus de temps à découvrir la même ville.

Personnellement, j’arrive selon les périodes à travailler à “mi temps”. A côté de ça je dois dans l’idéal pouvoir travailler au moins un petit peu tous les jours du lundi au dimanche.

Ma femme et moi sommes restés un mois à Cape Town en Afrique du sud. Nous avons eu le temps de bien faire le tour de la ville et en louant une voiture de visiter les environs et même faire un petit safari.

safari afrique du sud digital nomad

Il y a 2 écoles, soit, comme moi, vous aimez découvrir une région puis aller en découvrir une autre. Soit vous aimez vous poser vraiment longtemps quelque part, y habiter, retourner voir plusieurs fois les mêmes choses.

Si vous êtes comme moi, un mois m’a toujours paru très bien. Sinon, rester 3 mois voire 6 mois c’est assez classique chez les digital nomads.

Si vous avez un emploi du temps super chargé, il vous faudra un peu plus de temps pour visiter votre destination. Le mieux est de faire une liste des choses à faire dans votre prochaine destination, comme ça vous aurez une idée de ce que vous aurez le temps de faire.

Réflexion n°2 : le budget

C’est un point à prendre en compte : cela coûte cher de vivre en Airbnb. Les billets d’avions seront les mêmes globalement que vous partiez 1 mois ou 6 mois. Par contre, rester 6 mois, c’est 6 mois de loyer et surtout des activités qui peuvent parfois coûter chères.

Si vous partez dans un pays où la vie est beaucoup moins chère que chez vous, ça ira. Mais si pensiez rester 6 mois à Bali, il va falloir travailler dur.

Néanmoins l’avantage financier à rester plus longtemps dans une destination, c’est que vous pourrez davantage négocier le prix de votre logement.

Déjà, par défaut sur Airbnb il y a souvent des réduction pour 1 mois, puis une plus grosse réduction pour 3 mois, etc. Vous pouvez (et devez) également négocier avec le propriétaire par message. 3 mois, c’est 25% de l’année louée pour lui avec un paiement avant l’arrivée, c’est top, c’est donc un levier de négociation.

Réflexion n°3 : et si ça ne me plaît pas ?

Imaginez arriver quelque part et vous rendre compte que c’est très différent de ce que vous aviez vu sur les blogs et autres comptes Instagram ? Cela peut arriver car généralement, sur internet, on ne voit que le positif. En tant que voyageur d’ailleurs on participe à tout ça car on a tendance à ne partager que le positif. Cela vous est peut être déjà arrivé : vous visiter une ville, vous détestez mais malgré tout vous posterez une story Instagram du joli restaurant dans lequel vous avez mangé, seul point positif de la journée…

Si vous avez réservé 3 mois de Airbnb, vous êtes coincés, vous devez rester ou perdre la totalité du prix de la location.

Vous avez la possibilité de ne prendre qu’un billet d’avion aller bien sûr (sans le retour), mais beaucoup de pays ne vous laisseront pas entrer sur le territoire si vous n’avez pas de billet d’avion. Vous risquez donc de devoir acheter n’importe quel billet d’avion retour à un prix dingue devant les services d’immigration après un vol de 10h. Mieux vaut planifier les choses selon moi.

Prenez donc un maximum d’informations sur la destination que vous visez, essayez d’avoir des retours d’expériences de personnes l’ayant visité, en privé, hors des réseaux sociaux. Vous saurez à peu près combien de temps vous devrez rester. Dans le doute, planifiez de ne pas y rester trop longtemps, au pire, vous y retournerez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Passionné de nouvelles technologies et de Marketing Digital, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences et découvertes en matière de digital et acquisition de trafic ainsi que ma vie de freelance.
Sur le même sujet

Outils SEO gratuits : mes 5 préférés pour démarrer

Salut à tous ! Si vous me suivez déjà sur YouTube, vous savez que je partage régulièrement des astuces et conseils pour vous aider...

3 plateformes pour se lancer en freelance dans le marketing digital

Salut à tous les aficionados du digital ! Aujourd'hui, je vais vous parler de quelque chose qui me tient particulièrement à cœur : se...

Quels sont les avantages de la publicité Display ?

Être présent sur le web n’est pas suffisant pour améliorer votre image. En effet, après avoir créé et publié votre site, vous devez le...

Combien ça coûte une stratégie SEO ?

C'est une question qui me revient très souvent en rendez-vous client ou avant un rendez-vous client : combien ça coûte le SEO ? J'en...

Formation SEO : le top 5 des meilleures formations

Vous cherchez une formation SEO ? C'est normal, toutes les entreprises veulent se mettre au SEO ! Aujourd'hui, c'est incontestablement le levier d'acquisition de...

Sous-traiter sa stratégie de contenu SEO : une aventure de 2 ans, en toute transparence

Salut à toutes et à tous :) ! Aujourd'hui, j'ai envie de vous embarquer dans une aventure qui m'a passionné ces deux dernières années...