Le copywriting consiste à trouver les bons mots pour convaincre, ceux qui vous pousser le lecteur à l’action. Cette méthode webmarketing est partout, jusqu’au moindre bouton à la fin de votre newsletter. Pour exploiter la force du copywriting, il y a trois grands principes à garder à l’esprit

Connaître sa cible et les tendances

Vous avez bien ciblé vos pubs, vos campagnes, vous savez que votre visiteur est un client potentiel, maintenant, vous devez l’en convaincre lui. Pour cela, vous devez le mettre face à des problématiques qui lui sont propres, lui décrire une situation familière dont il a besoin de sortir ou cette difficulté dont il doit s’affranchir. Une fois qu’il se sera identifié, qu’il se reconnaîtra dans vos mots, il sera alors réceptif à ce que vous aurez à lui proposer.

Sans changer complètement le catalogue de vos produits, vous devez connaître les tendances, ce qui est le plus susceptible de plaire à votre cible en ce moment et vous adaptez en conséquence. Les mots que vous utiliserez, comme les titres des produits ou catégories, sont cruciaux pour convaincre le visiteur à cloquer.

Exemple : vous vendez du mobilier, proposez alors deux types de catégories : celle, classique, presque immuable, qui va regrouper vos références selon leurs caractéristiques, et une qui va se créer autour d’un univers. Le client qui voulait un vaisselier, parce qu’il est en train de refaire tout son salon dans un style scandinave, va sûrement trouver son meuble, mais aussi peut-être d’autres ameublements qui vont répondre à son envie de changement. Une sélection « Entrez dans notre salon scandinave » aura ainsi été bien plus pertinente et convaincante qu’une simple catégorie « meuble de rangements – salon ». Le contenu est le même, mais l’accroche utilise des mots totalement différents.

Être positif et offrir une solution exclusive

Qu’importe ce que vous vendez, vous voulez mettre le visiteur dans de bonnes dispositions, et pour cela, l’emploi de mots positifs est la base : « marre de votre salon démodé ? » doit devenir « envie d’un salon tendance ? », « oubliez les vêtements mal ajustés, trop serrés… » sera plutôt tourné ainsi « découvrez des vêtements qui s’adaptent à votre corps », etc.

Tout en sous-entendant le besoin de changement, qui a amené le client à vouloir acheter quelque chose de nouveau et en l’occurrence, sur votre site e-commerce, vous devez lui présenter la solution. Vous devez lui montrer qu’avec ce que vous avez à lui proposer, il va se sentir mieux, sa vie va être plus simple et plus agréable.

Le bonus : apporter une touche de rareté à votre solution miracle. Par exemple, au lieu de simplement afficher les stocks, vous pouvez mentionner « plus que tant d’exemplaires disponibles » et en parallèle faire bénéficier à vos premiers clients d’une remise exceptionnelle.

Ainsi, vous venez de lui montrer :

  • que vous le connaissez et comprenez
  • que vous savez ce dont il a besoin
  • que vous avez trouvé une solution pour y répondre et le faire se sentir mieux
  • que cette solution est là, mais dans un stock limité et à un tarif préférentiel

Comment résister ?

Pour plus de conseils sur le marketing digital n’hésitez pas à consulter le magazine : digitalemoi.com !

Donner des garanties et des preuves

En plus de l’approche par étape vue précédemment, n’hésitez pas, pour « enfoncer le clou, à vous appuyer dans votre argumentaire sur des chiffres, des études sur l’efficacité de vos produits. Selon votre offre, allez même jusqu’à proposer des échantillons gratuits ou de tester le service gratuitement. Cela poussera l’internaute à faire un premier pas vers votre produit et si, comme vu précédemment, vous l’avez bien ciblé et que vous répondez à son besoin, alors il reviendra vers vous.

Parfois, les mots qui ont le plus d’impact, ce ne sont pas ceux qui viennent de vous mais des autres. Utilisez-les aussi ! Les textes de vente les plus convaincants sont souvent ceux qui viennent d’une recommandation d’un proche, et peuvent bien plus de valeur que n’importe quel argumentaire.

Présentez donc des témoignages et commentaires client, si possible certifiés (différents outils existent, ne vous privez pas). Bonus : en plus des retours de vos clients, montrez que vous êtes à l’écoute du visiteur, avant même qu’il ne soit client, en lui proposant une enquête de satisfaction, en lui montrant que vous vous intéressez à ses attentes.

Passionné de nouvelles technologies et de Webmarketing, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences, découvertes et quelques astuces. J'ai 2 activités : Responsable du Marketing Digital pour un éditeur de solutions informatiques et je suis consultant Freelance en Webmarketing (SEO, SEA, SMM, Inbound Marketing, WordPress).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here