L’économie collaborative, l’économie de partage, l’économie du particulier, l’économie de l’usage, l’économie circulaire ? Autant de termes que vous entendez dans les journaux télévisés, les magazines sans réellement les comprendre ? Cet article va vous aider à comprendre ce qu’est l’économie collaborative et quels sont ses avantages dans notre société actuelle.

L’économie collaborative ? Qu’est-ce que c’est, précisément ?

L’économie collaborative tient son origine en partie des multiples crises économiques et financières subies par tout un chacun au fil des années. C’est une nouvelle façon de s’organiser, de travailler, de vendre et d’acheter où la surconsommation est remise en question. Comme cela, ça ne vous parle peut-être pas forcément. Si je vous parle des montagnes d’objets inutilisés qui traînent dans votre garage, déjà, là c’est plus clair, non ?

En effet, la consommation collaborative se base sur le fait de ne pas posséder à excès mais plutôt de louer, d’acheter d’occasion ou de revendre certains objets afin de leur offrir une plus longue durée de vie. Si le Bon Coin est aujourd’hui le deuxième site le plus visité en France, ce n’est pas pour rien. Face à un pouvoir d’achat qui stagne ou diminue, l’économie collaborative permet d’acheter des biens de deuxième main à moindre prix.

Mais alors : véritable acquis de conscience de la part des consommateurs concernant le gaspillage et l’essoufflement des ressources ? Pas si sûr ! Les principales raisons de ces nouveaux comportements et de cette nouvelle économie sont avant tout économiques. Alors même que la consommation collaborative vise à ne plus acheter à l’excès, les économies réalisées grâce à l’économie collaborative sont réinvesties pour acheter encore plus de biens et services, qu’ils soient neufs ou d’occasion.

La consommation collaborative favorise donc les échanges entre consommateurs, sans intermédiaires et aux prix les plus avantageux mais dans le but de pouvoir continuer à acheter. Pas d’inquiétude donc pour les grandes marques et la distribution qui ne se font pas voler de clients ! Et les applications de la consommation collaborative sont très nombreuses : du plus connu site de covoiturage BlaBlaCar à la location de logement Airbnb en passant par toutes sortes de services d’entraides : échange de petits services, baby-sitting, bricolage, etc…

La consommation collaborative ne peut exister sans une condition clé : la confiance. En effet, ce qui lie « vendeur » et « acheteur », c’est uniquement ce lien de confiance. C’est la raison qui explique que votre profil aura plus d’ampleur et plus de crédit si vous êtes « noté » et évalué positivement par les autres usagers et consommateurs. Sans ça, il est difficile de se faire accepter par les autres membres.

quest-economie-collaborative
L’économie collaborative est apparue en partie à cause des multiples crises économiques

Les avantages de l’économie collaborative pour les consommateurs

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’inscrire sur des sites de l’économie collaborative pour partager leurs biens ou proposer leurs services. On en parle également beaucoup mais concrètement, la consommation collaborative, qu’est-ce que cela nous apporte à vous, à moi, à eux, bref aux consommateurs ?

Avant tout, la consommation collaborative permet d’acheter moins cher et de faire des économies significatives. Le fait d’acheter un produit d’occasion ou de partager un service va vous permettre de bénéficier du même produit mais en réduisant le prix, parfois de plus de moitié. C’est également une façon d’arrondir ses fins de mois en proposant de travailler un petit peu plus pour pourvoir consommer également plus. De seulement quelques euros à des centaines voire milliers d’euros par mois, la consommation collaborative peut vous rendre la vie un petit peu plus facile.

Ajouter à ça, la convivialité et le partage et vous avez le trio gagnant.

En effet, souvent, proposer des services ou utiliser la consommation entre particuliers permet de faire des rencontres près de chez soi et parfois, même de nouer des liens avec eux si l’échange est régulier. Qui sait, peut-être que votre futur mari ou femme vous attend lors de votre prochain covoiturage ? C’est aussi une façon de renforcer les liens dans votre quartier, dans votre commune en favorisant l’entraide et l’échange de bons précédés au profit des habitants. Alors qu’internet et les réseaux sociaux censés nous rapprocher créent une distance sociale inédite, partager ses biens et ses services permet de se rapprocher des autres et de recréer ce lien social. C’est donc une façon de vaincre la solitude et le manque de contact humain.

Partager ses biens comme sa voiture, c’est aussi un engagement envers l’environnement : réduire la pollution en arrêtant de rouler en voiture seul, réduire le gaspillage des objets, offrir une deuxième vie à des produits, cela permet d’éviter d’avoir à les jeter et de se poser la question de recyclage. Sauver la planète, ça peut également passer par la consommation collaborative.

La consommation collaborative permet aussi d’investir dans de nouvelles entreprises appelées start-ups qui ont souvent des idées innovantes mais peu de moyens et peu de pouvoir face aux banques. En donnant simplement quelques dizaines d’euros, vous pouvez contribuer à la réussite d’un projet innovant et être ensuite récompensé pour ça lorsque le projet se concrétise. Ultra valorisant, non ?

economie-du-partage
L’économie du partage permet avant tout de consommer mieux

Comment contribuer à l’économie collaborative ?

Après avoir lu cet article, vous vous dites, ça y est, c’est décidé : je veux devenir mon propre producteur, participer à l’économie du partage, rencontrer de nouvelles personnes ? Ou tout simplement, vous cherchez une solution à vos problèmes sans avoir envie de faire appel à des marques ou des entreprises dans lesquelles vous n’avez pas confiance ?

Voici quelques sites qui devraient vous aider : Blablacar pour des trajets vachement plus funs (ou pas), Airbnb pour vos vacances à l’étranger, 5euros pour trouver tout type de services pour la modique somme de…. 5 euros, Uber si vous en avez marre des tarifs exorbitants des taxis, Vinted pour les accrocs du shopping, La machine du voisin pour éviter d’aller à la laverie, KissKissBank pour financer des entreprises innovantes et dynamiques, etc…. Comme quoi, il existe des sites pour tous les besoins et tous les goûts. A vous de chercher ou proposer vos services 🙂

Qu’est-ce que l’économie collaborative ?
5 (100%) 4 votes
Passionné de nouvelles technologies et de Webmarketing, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences, découvertes et quelques astuces. J'ai 2 activités : Responsable du Marketing Digital pour un éditeur de solutions informatiques et je suis consultant Freelance en Webmarketing (SEO, SEA, SMM, Inbound Marketing, WordPress).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here