Présentation de RankerX pour créer des backlinks en masse

-

J’ai longtemps hésité avant de rédiger un article sur RankerX. J’ai enfin décidé de le faire pour vous présenter ce logiciel permettant de créer des backlinks en masse. Il s’agit bien entendu de Black Hat SEO. Dans cet article, je ne vais pas vous dire si c’est bien ou mal de faire du black hat ou d’utiliser RankerX. Je vous donnerai quand même mon avis mais je vais surtout me contenter de présenter ce logiciel en toute transparence car j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de contenu francophone sur ce soft.

A quoi sert RankerX ?

Parlons peu, parlons bien. RankerX est un logiciel SEO dont le but est d’optimiser le référencement naturel d’un ou plusieurs sites en travaillant sur l’aspect Off Site, donc sur les backlinks.

Concrètement, RankerX est un outil qui automatise la création de backlinks. Après l’avoir configurer, on donne 3 choses à RankerX :

  • une (ou plusieurs) vers laquelle nous allons renvoyer les liens ;
  • des ancres (optimisées et/ou non) ;
  • des contenus, spinnés ou non.

RankerX va alors se charger de poster nos contenus et d’intégrer nos backlinks sur différents supports (blogs, réseaux sociaux, wiki, etc).

- Formation -formation seo

Avec RankerX on peut donc créer une dizaine de backlinks pour un site ou même des centaines de milliers, ça prendra juste un peu plus de temps.

RankerX facilite donc grandement la création de backlinks. C’est avec à ce type de logiciels que des freelances proposent la création de backlinks en masse sur des plateformes comme Fiverr ou 5euros.com. Moi même, je propose sur ces plateformes un service de création de backlinks en masse (quoi que mesuré). Pour être franc, c’est très lucratif.

Néanmoins, nous le verrons, cela peut coûter cher en infrastructure et cela demande quand même du temps pour apprendre à bien utiliser le logiciel.

Globalement RankerX peut vous permettre de créer des backlinks sur différents types de plateformes et CMS :

  • des plateformes de blogging (+ de 150): over-blog, WordPress, livejournal (même Skyrock), etc ;
  • des plateformes de bookmarking (+ de 100) : flipboard, justbookmark, folkd, etc ;
  • des profils web 2.0 (+ de 300) : mixcloud, Splice, Stackoverflow, etc ;
  • des wiki (+ de 70) : algowiki, sourceforge, docuwiki, etc ;
  • des forums (+ de 200) : la liste est trop longue et je n’en connais aucun ;
  • des plateformes de partage de PDF (+ de 10) : Box.com, Docspal, Datafilehost, etc ;
  • Votre réseau privé : n’importe quel site sous un des CMS compatibles avec RankerX peut être ajouté à RankerX, il y en a environ 100 compatibles (dont WordPress bien sûr). Vous pouvez donc intégrer votre PBN 🙂

Globalement, c’est tout et c’est déjà pas mal. Personnellement je ne me sers que des plateformes de blogging.

Comment installer RankerX ?

Pour fonctionner, RankerX a besoin d’être installé sur une machine. RankerX est compatible Windows, MacOS et Linux.

  • Pour Windows, c’est très simple, cela s’installe comme n’importe quel logiciel.
  • Pour MacOS, l’application n’est pas signée, vous devez donc autoriser les applications téléchargées depuis n’importe où depuis les préférences systèmes.
  • Pour Linux, compte tenu de nombre de distributions vous devez voir avec le support RankerX pour récupérer le bon paquet.

Néanmoins, sachez que RankerX doit pouvoir tourner 24h/24 et 7j/7 si besoin, donc je ne vous conseille pas de l’installer sur votre PC Portable par exemple puisque ce dernier sera éteint ou en veille en déplacement. Pour Linux, il me semble que le support a du mal à tenir à jour toutes les versions mais à vérifier.

Niveau performances, tout dépendra de la quantité de backlinks que vous souhaitez créer mais si vous êtes quelqu’un de raisonnable, un ordinateur moyenne gamme, avec 4Go de RAM (RankerX utiliser Chromium comme navigateur) suffira.

Personnellement, j’ai acheté un mini-pc chinois à 700$ histoire d’être tranquille. Ce PC ne me sert qu’à ça ou presque.

Pour installer RankerX sur Windows, il faut donc télécharger la version correspondant à votre OS depuis la page de téléchargement.

télécharger RankerX

Téléchargez la version 2.0, la version 1.0 ne sera bientôt plus maintenue. Elle continue d’être mise à jour pour les anciens clients ne pouvant pas mettre à jour vers la version 2.

Il faut savoir qu’il y a régulièrement des mises à jours, généralement plusieurs fois par semaine. La raison est simple : RankerX peut par exemple automatiquement créer un compte sur WordPress.com puis publier un article. Si WordPress.com modifie son chemin d’accès à la page connexion, RankerX ne pourra plus le faire, les développeurs mettent donc régulièrement à jour leur outil pour lui permettre de fonctionner sur toutes les plateformes.

Comment fonctionne RankerX ?

RankerX nécessite un petit temps d’apprentissage. Il existe une documentation et il y a pas mal de vidéos tutos sur YouTube, en anglais seulement malheureusement.

La configuration de base de RankerX

Je ne vais pas vous faire un tutoriel détaillé mais globalement, avant de se lancer dans la création de backlinks il y a une petite configuration de base du logiciel qui dépendra beaucoup de votre machine :

configuration RankerX

Ce que vous voyez ci-dessus, c’est ma propre configuration. Je l’ai peaufiné petit à petit. Avec celle-ci, ma machine ne chauffe pas et le nombre d’échec est réduit au max. Vous pouvez donc gérer le nombre de tâche en simultané, le nombre d’essai par tâche, le nombre de navigateurs lancés en simultané (Chromium), si vous souhaitez des backups journaliers (ce que je recommande grandement), etc.

Les services tiers pour que RankerX fonctionne parfaitement

Ensuite, pour utiliser RankerX, il faut configurer plusieurs choses :

  • un service de résolution de captcha : les reCaptcha de Google sont redoutables contre les robots, heureusement il existe des services en ligne permettant de les résoudre (cela peut coûter cher). J’utilise personnellement AntiCaptcha ;
  • un service d’indexation : ce sera indispensable pour que vos backlinks soient crawlés par Google. J’utilise personnellement Lindexed ;
  • des proxys : afin que ce ne soit pas toujours la même IP (la vôtre) qui s’inscrive sur les plateformes et éviter d’être banni ;

Une fois que tout ça est terminé, vous être presque prêt à lancer votre première campagne de netlinking ! Mais il reste encore 2-3 petites choses à configurer

Préparer ses campagnes de netlinking

Il faut plusieurs choses à RankerX pour créer vos backlinks :

Il lui faut d’abord des contenus, donc des articles. Vous pouvez lui demander de créer lui même des MasterSpin mais seulement en anglais. Vous pouvez également configurer des services comme ArticleForge qui vont générer eux même des contenus, mais c’est généralement de mauvaise qualité surtout en français (voire inexistant en français). Vous pouvez donc configurer votre propres MasterSpin ou même des articles de qualité et uniques. Tout cela se passe dans l’onglet « Content », vous pourrez y place des « groupes » de contenus, un par campagne ou un par thématique par exemple :

articles et contenus dans RankerX

Dans mon exemple ci-dessus, je suis dans mon groupe de contenus « Maquillage » contenant 2 articles. Chaque article peut être un article simple ou bien un MasterSpin (en utilisant des services comme SEOQuartz). C’est à vous de voir le niveau de qualité de netlinking que vous souhaitez faire. Ici, j’ai demandé à RankerX de n’utiliser qu’une fois chaque article, il ne pourra donc créer que 2 liens. J’aurais pu mettre 50 fois par exemple pour avec de bons MasterSpin.

Il lui faut également des Diagrammes. Les diagrammes ce sont les schémas de campagnes de netlinking que vous souhaitez mettre en place. RankerX propose des diagrammes déjà faits ou bien vous pouvez créer les vôtres à la main, c’est un peu long mais c’est souvent mieux.

Vous pouvez utiliser des diagrammes très simples comme celui ci-dessous :

diagramme simple RankerX

Il s’agit ici d’un diagramme très simple : le Money Site qui est le site qui va recevoir les backlinks, va recevoir des liens depuis des plateformes de blogging (Web 2.0 Blog Premium) et des profils (Wev 2.0 Profile Premium). Il y a une notion de pyramide avec des liens renvoyant vers les plateformes de blogging afin de les pousser et leur donner plus de jus.

On peut également faire des diagrammes bien plus monstrueux :

diagramme complexe RankerX

Cela peut vous sembler compliqué mais il n’y a qu’en testant qu’on apprend à créer de bons diagrammes. Cela devient rapidement un jeu d’enfant.

Une bonne technique pour faire du travail de qualité est d’utiliser de faire du netlinking multi-niveaux, avec des contenus de bonne qualité qui vont pointer vers le Money Site et des backlinks de moins bonne qualité (content spinning) qui vont pousser les liens de qualité.

Une fois que vous avez fait ça, vous pouvez déjà être fiers de vous. Vous allez enfin pouvoir créer votre première campagne via l’onglet Wizard pour les campagnes complexes Turbo Wizard pour les campagnes plus classiques et récurrentes ou l’onglet X-Wizard, qui combine le meilleur des 2 (dans un avenir plus ou moins proche il ne restera que l’onglet X-Wizard).

Je vais vous montrer l’exemple avec un Turbo Wizard :

Turbo Wizard RankerX

Vous devrez d’abord donner un nom à votre campagne, c’est important si vous en avez plusieurs lancées en même temps. Ensuite, vous configurer vos URLs et vos ancres. Vous pouvez par exemple choisir d’utiliser 30% d’ancres optimisées (mots clés), 50% d’ancres génériques etc 20% d’URLs nues (l’URL = l’ancre du lien).

Vous pourrez ensuite choisir sur quels sites vont être publiés les liens (sélection à faire en amont de la création de la campagne) et également les contenus à utiliser (les groupes de contenus qu’on a vu plus haut).

Enfin, vous pourrez planifier votre campagne :

Turbo Wizard RankerX planification

Vous pourrez donc choisir l’heure et la date auxquelles la campagne devra démarrer et le diagramme à utiliser. Une case importante également « Spread submissions over how many days » : sur combien de jours voulez vous que les liens soient postés. C’est important si vous ne souhaitez pas que tous les backlinks soient postés en même temps.

Et voilà, c’est (presque) tout. Bien entendu je n’ai pas tout détaillé car ça aurait été long et une vidéo s’y prêterait mieux. Si le sujet vous intéresse vous pouvez venir me voir en privé via ma page de contact.

Vous comprenez néanmoins que :

  • RankerX est un outil puissant permettant de faire pas mal de choses : du SEO bien crade et du SEO très propre ;
  • RankerX nécessite quand même un petit apprentissage, donc vos premières campagnes pointeront vers un site de test et non vers votre Money Site ;
  • RankerX n’est pas fait pour tout le monde, si vous souhaitez proposer à vos clients des backlinks ou si vous gérez plusieurs sites, c’est intéressant. Par contre, si vous ne gérez qu’un seul site clairement passez votre chemin.

Quels sont les tarifs de RankerX ?

Parlons argent maintenant. RankerX est un logiciel très puissant qui peut être vraiment très rentable s’il est bien maîtrisé. Tout dépend de votre situation, comme je le disais, si vous n’avez qu’un site il ne sera certainement pas rentable.

RankerX propose 3 offres :

tarifs RankerX

La première offre est une offre classique mensuelle sans engagement à 49,99$ / mois. C’est parfait pour vos premiers mois d’utilisation car rien ne dit que le logiciel satisfasse tous vos besoins.

La seconde offre est une offre annuelle à 479,99$, là vous avez un discount car cela vous revient à 39,99$ / mois soit 10$ d’économie par mois.

La dernière offre, qui peut faire peur mais peut être très rentable est l’offre lifetime, donc à vie. Vous payez 999$ une fois et vous avez une licence et les mises à jour à vie. C’est donc rentable au bout 20 mois par rapport à l’offre mensuelle.

Personnellement, j’ai utilisé l’offre mensuelle quasiment un an avant de passer à l’offre lifetime. Je ne le regrette pas !

Attention, en plus de RankerX vous aurez également besoin de payer un service pour l’indexation de vos liens (10/15$ / mois), un service de résolution de captcha (dépend du nombre de backlinks créés), éventuellement des proxy et bien entendu des contenus ! Sans oublier le matériel sur lequel vous allez installer le logiciel. Vous devez prendre tout ça en compte.

Quelles sont les alternatives à RankerX ?

Il existe pas mal de logiciels faisant à peu près la même chose que RankerX, la concurrence est féroce et c’est même la guerre entre certains développeurs. Avant RankerX j’ai personnellement testé SEO Autopilot et Money Robot, les 2 m’ont déçus.

RankerX est vraiment beaucoup plus puissant, plus léger, régulièrement mis à jour et est accessible depuis un navigateur, donc, vous pouvez installer RankerX sur un PC chez vous ou un serveur sur le cloud et gérez vos campagnes de n’importe où.

Dans quel cas peut-on utiliser RankerX ?

Il n’y a pas de règle générale, mais selon moi RankerX est parfait si gérez plusieurs sites. Dans ce cas, la création de backlinks peut être très chronophage et donc automatiser cette tâche peut vous faire gagner énormément de temps et donc d’argent.

Si vous proposez de l’optimisation SEO à vos clients ou souhaitez vous lancer dans la vente de liens sur 5euros ou Fiverr, ce type de logiciels est indispensable. Attention à la qualité : il y a un marché à prendre et beaucoup vendent des backlinks de mauvaise qualité. Ce n’est pas simple car malgré tous les contenus éducatifs sur interne qui parlent du netlinking en SEO et disent que la quantité ne vaut pas la qualité, énormément de clients se disent que « quand même 1000 liens pour 5€ c’est mieux qu’un lien à 100€ ».

Voici quelques règles à respecter, ce qui devrait être votre modèle de stratégie pour utiliser RankerX et faire du travail de qualité :

  • Ne vous contentez pas d’utiliser les sites web fournis par RankerX. Ajoutez les vôtres ;
  • N’utilisez pas les modèles de diagramme, c’est bien pour apprendre mais construisez les vôtres. L’utilisation des modèles de diagramme fait que vous aurez les mêmes schémas que des milliers d’autres sites (footprints) ;
  • Créez vos comptes de niveau 1 manuellement et utilisez RankerX pour soumettre vos contenus de qualité ;
  • Si vous spinnez vos contenus correctement, il sera impossible pour un humain ou Google de le détecter. Assurez-vous de spinner les images, les vidéos, les paragraphes, les titres, etc. Assurez vous que chaque article unique à au moins 80% ;
  • Assurez-vous que vous avez des « citations » parmi vos contenus soumis. Une référence à votre site qui n’est pas un lien donc ;
  • Ne sur-optimisez pas vos ancres avec vos mots-clés dans vos contenus : une fois dans les titres et 2 fois dans le corps des articles ;
  • Diluez dans le temps la soumission de vos backlinks. Ne créez pas 300 liens un mois et 0 le mois suivant.

Comment tester RankerX ?

RankerX propose un essai de 7 jours sans engagement. Vous devrez quand même rentrer un compte PayPal car ensuite l’abonnement mensuelle vous sera facturé. Si l’essai n’est pas concluant, n’oubliez pas de vous désabonner !

Pour lancer votre test c’est ici que ça se passe !

Si durant votre test vous avez des difficultés vous pouvez bien entendu me contacter 🙂 ! Je serais ravi de vous aider.

Guillaume Guersan
Passionné de nouvelles technologies et de Marketing Digital, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences et découvertes en matière de digital et acquisition de trafic ainsi que ma vie de freelance.

Partagez cet article

formation seo

Derniers articles

Les thématiques

2 Commentaires

    • Hello, il y en a déjà beaucoup de base, après, RankerX gère plusieurs types de CMS (comme WordPress) donc on peut lui ajouter des sites qui tournent sous ce CMS 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here