J’ai testé la plateforme de Freelance Malt (ex Hopwork)

-

Vous le savez maintenant, je suis Freelance en Marketing Digital. J’essaye d’être le plus productif possible et je préfère ne pas avoir à démarcher. Bien sûr, la réputation et le bouche à oreille peut amener un flux de client. Mais c’est compliqué pour un indépendant d’être justement dépendant de ses clients existants … C’est là que les plateformes de Freelance deviennent intéressantes, elles permettent de faire venir les clients vers nous. J’ai déjà testé pas mal de plateformes : 5euros.com, Crème de la Crème, Codeur, Kang, … Cela fait pas mal de temps que je suis inscris sur Malt, mais je ne m’y suis investis que très récemment. Je vous présente la plateforme et vous donne mon avis. Malt : bon plan pour les Freelances ou pas ?


Présentation de la plateforme de Freelance Malt

Il faut savoir que Malt s’appelait auparavant Hopwork. Cela peut vous faire penser à la plateforme internationale Upwork. C’est sûrement ce qui a motivé ce changement de nom. Certains racontent qu’Upwork aurait menacé Hopwork, mais je n’ai personnellement vu aucune information à ce sujet. Bref, après tout ça ne m’intéresse pas. Même si je dois dire que lorsqu’on se lance sur une plateforme, s’assurer de sa pérennité est important.

La plateforme Malt (ex Hopwork) a été lancée en 2013. En 2014 Malt connaissait sa 1ère levée de fonds auprès de Kerala Ventures. Sa 2nde levée de fonds avec ISAI n’a pas tardée et a eu lieu en 2015. 3ème levée de fonds auprès de SERENA, ISAI en 2016. EN 2017 Malt se lance en Espagne. Malt, c’est plusieurs dizaines de milliers de Freelance et des milliers de clients.

Vous l’avez compris, Malt est une plateforme qui a des fonds, qui est suivie par des investisseurs sérieux. C’est une plateforme assez dynamique dont on entend beaucoup parler. On en entend parler en bien, notamment de la part d’entreprises qui trouvent des talents sur la plateforme, parfois en bien de la part de Freelance, mais également en mal.

Alors, Malt est-elle une plateforme de Freelancing intéressante ? Je l’ai testé, personnellement j’en suis très satisfait !

Je vais vous expliquer le fonctionnement de la plateforme et vous en dire plus sur ce que j’en pense.

Fonctionnement de la plateforme Malt

Sur Malt, il n’y a pas d’appels d’offres. C’est à dire qu’aucune entreprise ne lance son projet à la vue des Freelances en attendant des devis, tarifs et réponses. Donc Malt ne fonctionne pas comme Crème de la Crème ou Codeur. Sur Malt on ne présente pas non plus ses services « pré-packagés » en mode fiche produit. Donc Malt ne fonctionne pas comme 5euros.com ou Kang.

Mais du coup, comment ça fonctionne Malt ?

Malt propose un fonctionnement assez déroutant et je reconnais qu’au début je n’ai pas bien saisis comment on pouvait décrocher des missions sur cette plateforme.

Malt côté Freelance

Sur Malt, en tant que Freelance, vous devez créer votre profil, un peu comme un profil LinkedIn. Vous devez renseigner notamment :

  • Coordonnées : classique, nom, prénom, email, document attestants que vous êtes déclaré (en micro-entrepreneur par exemple).
  • Une photo de profil, une photo donc de vous, seul.
  • Votre « titre » (consultant SEO, …) et votre localisation : Rouen, Paris, Lille, …
  • Votre tarif journalier moyen (TJM) de référence. Cela n’a aucune incidence sur vos devis.
  • Votre expérience en nombre d’années.
  • Une brève présentation de vous, de vos compétences.
  • Vos compétences : Soft Skills, Hard Skills, …
  • Vos expériences professionnelles.
  • Vos formations.
  • Les langues que vous maîtrisez.
  • Un portfolio : pour les graphistes, webdesigner, photographes, c’est indispensable, mais même pour les autres métiers ça semble intéressant. Par exemple je mets des captures d’écran.

Malt vous demandera également de « vérifier » votre compte : Adresse email, SIRET et compte Twitter. Cela peut rassurer les clients.

Voici à quoi va ressembler votre profil Malt en tant que Freelance :

malt freelance profil
Le début de votre profil : Compétences, présentation, photo, tarif, …

profil freelance malt experiences
Vos expériences professionnelles

profil freelance portfolio malt
Votre portfolio, votre influence, …

Donc comme vous pouvez le voir, c’est la même chose que créer un profil LinkedIn. Voyons maintenant comment ça se passe côté client.

Malt côté client

Côté client, c’est assez simple. Pour eux, Malt est un moteur de recherche de Freelance. Ils peuvent donc renseigner une compétence, un métier et une zone géographique. Par exemple : Community Manager à Paris :

trouver freelance malt
Dès la page d’accueil, un potentiel client peut effectuer une recherche

Ensuite, Malt va leur proposer tous les Freelance correspondants à leur recherche.

Dans la page de résultats, le client aura la possibilité de filtrer plus précisément les résultats. C’est important car il y a énormément de Freelance inscrits sur Malt, surtout sur certains métiers en Marketing Digital et en développement informatique. Ils peuvent filtrer par prix, expérience, proximité géographique, etc …

Les Freelance sont classés selon plusieurs critères. Malt ne révèle évidement pas son algorithme. C’est important car être dans les premiers signifie potentiellement plus de missions. J’ai personnellement constaté que ce qui joue le plus ce sont les avis positifs, donc il faut rapidement trouver des projets, je vous donnerai des conseils plus tard.

Voici comment se présente une page de résultat Malt :

resultat freelance malt
Des centaines de résultats. Les profils sont magnifiquement affichés (c’est mon avis).

Le client peut donc consulter plusieurs profils. Ensuite il a la possibilité de démarrer une discussion avec un ou plusieurs Freelance. Il peut alors leur expliquer son besoin, définir les détails de la mission et les Freelance peuvent éditer un ou plusieurs devis.

Un client contacte en moyenne 3 freelance. Dans tous les cas il ne peut en contacter que 10. S’il souhaite en contacter d’autres, ses messages seront modérés par l’équipe Malt. le but étant d’éviter les enchères inversées.

Une fois que le client a choisit son prestataire, il le signale via la plateforme et paye la totalité du devis, sauf mission longues durées et donc très onéreuses. C’est notamment le cas pour les développeurs, c’est ce que j’ai pu constater. À ce moment il peut simplement verser un acompte il me semble.

De là les autres Freelance ayant été contacté sont informés qu’ils ont « perdu » l’opportunité.

L’heureux élu Freelance peut démarrer son travail. Le client et le Freelance peuvent converser tout au long de la mission. Via la messagerie de la plateforme mais également par téléphone par exemple. Malt est ouvert aux échanges hors plateforme. Les missions peuvent s’effectuer dans les bureaux du client ou bien à distance donc le téléphone est très utilisé.

Une fois que la mission est terminée, le Freelance le signale via la plateforme. De là le client a la possibilité de valider la paiement et de laisser un avis positif ou négatif au Freelance. Entre temps, l’argent aura été conservée par Malt.

Malt joue le rôle de tiers de confiance : cela rassure le client qui ne peut pas se faire « arnaquer » et cela rassure le Freelance contre les impayés.

Comment se rémunère Malt ?

C’est une excellente question. Malt prend une commission sur chaque mission. Cette commission est de 10% HT. Donc si vous facturez une mission 1000€ pour une mission, votre client payera 1000€ et vous recevrez 900€. C’est correcte par rapport à d’autres plateformes.

Chose intéressante : si vous travaillez régulièrement avec un client, la commission de la plateforme sera dégressive . Au bout de 3 mois, la commission passera de 10% à 5%. Attention pour les micro-entrepreneurs la commission est de 12% car vous ne facturez pas la TVA.

On peut se dire « pourquoi continuer à passer par Malt si on communique déjà avec le client par email ou téléphone ? ». La réponse est simple : les avis … Après chacun fera comme il veut.

Côté entreprise cliente, il n’y a aucun frais et aucune commission. Sauf avec les offres Prime et Corporate qui sont dédiées aux entreprise faisant souvent recours à des Freelance via Malt. Mais je n’entrerai pas plus dans les détails à ce sujet. Je ne connais pas suffisamment ces offres.

commission malt hopwork plateforme freelance
Non ce n’est ni le PDG ni le DAF de Malt. Mais en résumé Malt se rémunère honnêtement en jouant son rôle de tiers de confiance.

Mon avis sur Malt

Générant suffisamment de revenus via d’autres plateformes et via le bouche à oreille, je reconnais ne pas m’investir à 100% sur Malt. Néanmoins, j’ai pu observer, dans mon réseau de Freelance, que Malt représente une très belle opportunité.

Sur Malt, les clients sont pour la majorité très sérieux. Ils proposent des missions très intéressantes et surtout : ils ont du budget. En résumé, le paradis du Freelance. Je commence donc à m’y intéresser.

J’ai déjà effectué 10 missions sur Malt à l’heure où j’écris cet article. Devis moyen : 600€. Pour des « petites » missions ponctuelles d’environ 2 jours grand maximum. Au final j’ai eu 9 avis positifs et un client qui ne m’a pas encore laissé d’avis car je viens de finaliser la commande.

Les avantages de Malt

  • La qualité des missions qui y sont proposées
  • Le fait que ce soit le client qui vienne vers nous, donc c’est un prospect qualifié
  • Les clients semblent assez mûres, ils savent ce qu’ils veulent
  • Les missions sont bien rémunérées
  • Le profil du Freelance est public, ce qui signifie que les avis client aussi, donc cela améliore l’e-réputation du Freelance
  • La plateforme joue le rôle de tiers de confiance. Les clients sont rassurés donc payent facilement, pas de risque d’impayés (ou presque)
  • Dès qu’une mission est validée par le client, Malt envoie l’argent par virement immédiatement
  • Les événements Malt : il est par exemple possible d’organiser une séance photo et donc d’avoir une photo très professionnelle à utiliser sur la plateforme et en-dehors. C’est gratuit qui plus est, mais il faut surveiller l’agenda. Je n’ai personnellement jamais pu m’inscrire à ce type d’événement.
  • Le design de la plateforme, très ergonomique, il rassure les clients

Je recommanderai la plateforme Malt à tout Freelance désirant développer un nouveau canal d’acquisition de clients. Pour compléter son flux de missions, pour ne pas compter seulement sur son réseau, le bouche à oreille ou les recommandations de clients.

Je recommanderai encore plus Malt à un Freelance qui se lance et qui souhaite trouver ses premières missions Freelance et se créer une (petite) réputation.

avantages malt plateforme hopwork
Malt est une plateforme intéressant pour les Freelance, même pour ceux qui souhaitent travailler à distance (Digital Nomads, …)

Comment trouver des missions Freelance sur Malt ?

Voici maintenant les conseils que je pourrais donner à un Freelance qui se lance sur Malt. Le but étant de trouver le plus facilement possible ses premières missions.

1. Optimiser votre profil

Essayez d’optimiser au maximum votre profil. Renseignez vos expériences et vos études. Renseignez bien vos compétences, vos catégories et votre « titre » . Tout cela va vous permettre d’être bien référencé dans les recherches de la plateforme.

Choisissez une photo de profil professionnelle et soignez votre présentation. Tous ces critères seront importants pour les potentiels clients qui consulteront votre profil ou verront votre résumé de profil dans les résultats de leurs recherches.

N’hésitez pas à demander des recommandations externes. Celles-ci auront peu d’influence sur votre classement sur la plateforme comparés aux avis des missions effectuées, mais cela rassurera vos prospects visitant votre profil.

Vous devrez confirmer votre disponibilité tous les 7 jours. Si vous ne le faites pas vous serez moins bien référencé. Cela peut sembler pénible, mais cela permet de ne pas proposer aux clients des Freelance non disponibles qui ne leurs répondraient jamais. Surtout, cela permet de mieux partager le travail entre les différents Freelance. Donc au final c’est la qualité de la plateforme qui est en jeu.

Si la plateforme va bien, vous irez bien …

2. Allez chercher vos premiers avis

2nd point et non des moindres : obtenir vos premiers avis (positifs) ! Donc il va falloir vous battre un peu pour décrocher vos premières missions et éventuellement proposer des rabais à vos premiers contacts.

C’est une technique comme une autre. Pour obtenir vos premiers avis, Malt vous propose « Malt Open », cette fonctionnalité permet de ramener vos clients externes à la plateforme sur la plateforme. Ils pourront alors vous laisser un avis positif.

Sachez qu’avec Malt Open, il n’y a aucune commission. Cela représente un vrai coût pour Malt, donc c’est un vrai cadeau, vous devez en profiter. Vous décrochez une mission en-dehors de Malt ? Demandez à votre client de passer par Malt.

Le seul risque c’est qu’il trouve un autre Freelance … mais si vous êtes bon vous ne devriez pas être trop inquiété.

3. Répondez rapidement à vos prospects

Lorsqu’un prospect vous envoie un message, répondez lui rapidement. D’une part il appréciera et d’autre part, le délai de réponse aux messages s’affiche sur votre profil.

Personnellement je suis à 4h, ce n’est pas extraordinaire mais je pense que c’est apprécié.

De plus, si vous avez un ou plusieurs messages en attente, Malt vous dé-référencera de la plateforme. Encore une fois le but est de limiter le référencement de Freelance indisponibles. Vous risqueriez donc de perdre des potentielles missions.

Ne générez pas un devis immédiatement, prenez le temps de discuter avec vos clients.

En résumé : comment trouver des missions Freelance sur Malt ?

Ces quelques conseils vous permettront d’être mieux référencé sur la plateforme. Le plus important étant les avis découlant d’une mission effectuée sur Malt, donc travaillez bien ce point : partez à la chasse aux premiers avis.

Il y a sûrement d’autres choses qui peuvent jouer. Mais en recherchant « Consultant SEO » sur la plateforme Malt, j’arrive 3ème et j’avoue être pas mal contacté pour des missions.

classement malt plateforme freelance
Être dans les premiers résultats sur Malt est important, même si les entreprises n’hésitent pas à parcourir plusieurs dizaines de résultats.

Essayez d’appliquer ces conseils et vous serez rapidement contacté !

Conclusion sur la plateforme de Freelance Malt

Je pense qu’à présent vous devriez avoir une vision claire de Malt. Que vous soyez un potentiel client ou un Freelance se demandant s’il doit s’inscrire ou non sur Malt. J’en ai personnellement une très bonne expérience et j’en parle beaucoup autour de moi.

N’hésitez pas à consulter mon article sur les plateformes de Freelance, vous en découvrirez peut être quelques unes. Je le dis souvent : il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Se construire une bonne réputation sur une plateforme, c’est génial. Mais si demain elle ferme ? Tout votre travail sera perdu !


Et vous, avez-vous testé Malt en tant que client ou en tant que Freelance ? Je serai ravi de lire votre témoignage dans les commentaires. Idem si vous avez des questions n’hésitez pas à commenter l’article 🙂 !

Guillaume Guersan
Passionné de nouvelles technologies et de Marketing Digital, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences et découvertes en matière de digital et acquisition de trafic ainsi que ma vie de freelance.

Partagez cet article

Derniers articles

Organisez des salons en ligne avec Plezi

Vous cherchez un moyen de fournir des leads à vos commerciaux pendant cette crise ? Et si vous organisiez un salon pendant...

Qu’est-ce qu’un lead magnet en Inbound Marketing ?

Lorsque vous vous lancez dans une campagne de marketing automation, la création de leads magnets représente une étape indispensable. Les experts en...

Traduction de site web, quelle est son importance ?

Pour une entreprise qui souhaite étaler ses activités et vendre ses produits à l’international, la traduction de son site web est indispensable....

Pourquoi et comment sous-traiter la rédaction de contenus ?

Aujourd’hui, le contenu est roi sur Internet. Il permet non seulement de se positionner en expert mais offre aussi l’opportunité de mieux...

Audit SEO, que faut-il analyser en priorité ?

Vous aimeriez mettre en place des actions afin d’améliorer la visibilité de votre site web ?  Commencez par réaliser un audit SEO ! En...

Réussir sa prospection avec un partage de contenu efficace

Vous avez une entreprise et vous cherchez des solutions efficaces pour développer votre activité et faire grandir votre communauté. Il est important...

Surveiller et faire indexer ses backlinks par Moz

Si vous vous intéressez au SEO et notamment au netlinking, vous devez connaître Moz. Cet outil permet notamment d'analyser le profil de...

Fiverr pour développer ses revenus freelance

La vie d'un freelance n'est pas linéaire, il y a des hauts et des bas. Un mois on cartonne son CA, le...

Les thématiques

Fiverr pour développer ses revenus freelance

La vie d'un freelance n'est pas linéaire, il y a des hauts et des bas. Un mois on cartonne son CA, le...

Freelance : comment éviter les impayés ?

Tout comme de nombreuses entreprises, le freelance n’échappe pas aux impayés. Et un trou dans la trésorerie peut vite poser problème ! C’est...

Freelance : comment obtenir 
et fidéliser ses clients ?

Trouver des clients, c’est le nerf de la guerre pour un freelance ! En effet, ce sont eux qui vous font vivre et...

51 Commentaires

  1. Hello, super article que je suis en train de lire, j’en profite pour te signaler deux coquilles : on dit « on entend beaucoup parlER » voilà c’est tout pour moi, je retourne à ma lecture !
    Signé : une rédac web qui suit tes articles depuis un bon bout de temps ! Merci pour tout !

      • Bonjour Guillaume,

        Je rebondis sur le message de Pauline, il y a un « e » en trop dans « mûres » : « Les clients semblent assez mûres, ils savent ce qu’ils veulent. »
        Merci beaucoup pour cet article qui m’a redonné de l’espoir concernant ce type de plateforme. Je vais de ce pas créer mon profil et le travailler avec soin en espérant que cela porte ses fruits !

        Bonne journée,

        Laura
        Traductrice/Relectrice professionnelle

  2. Merci pour cette présentation je vais me créer un profil !
    J’ai été abordé par un concurrent de Malt mais cette plateforme impose des rencontres assez chronophages pour créer notre profil.
    Je vais tester 5euros également.

  3. Merci pour ce partage ! Je suis développeur informatique en freelance , j’hésitais un peu pour m’inscrire , j’avais jeté un coup d’oeil et effectivement c’est déroutant au début comme tu disais, donc j’ai laissé tombé . Maintenant que j’ai lu ton article , je vais également lire ton autre article sur les autres plateformes 😉
    Au plaisir

  4. bonsoir Guillaume
    très bel article sur Malt
    petite demande de précision: l’inscription est elle gratuite ou payante ou gratuite avec des options (genre 5€.com)?

    et que pensez vous des autres plateformes que vous avez precité: codeur, kang et creme de la creme?
    Enfin, si je suis votre « excellent » blog, votre revenu vient pour au – 90% de ces plateformes et 10% sur votre site
    est ce exact? et ce dernier est pour vous juste une vitrine de votre savoir faire: je me trompe

    En tous cas, votre blog est vraiement une mine d’or pour le freelance en herbe que je suis

    • Bonjour Bernard, alors sur Malt, l’inscription est gratuite et la plateforme prend une commission sur chaque mission effectuée (10%). Pour les autres plateformes : Kang moyen, Codeur moyen (mais intéressant pour certains métiers), Crème de la Crème très intéressant. Effectivement 80% de mes contrats viennent de plateformes mais mon site attire de plus en plus de clients.

  5. Merci pour votre retour d’expérience !

    Après inscription je vois comme énorme inconvénient que Nantes n’est pas couvert (et depuis un an). C’est pourtant une ville attractive pour le développement… Les clients préfèrent -ils la régie classique des esn ?

    « Sachez qu’avec Malt Open, il n’y a aucune commission. Cela représente un vrai coût pour Malt, donc c’est un vrai cadeau »
    Non Sans blague? ;Ça donne plus confiance aux clients dans les nouveaux profils donc plus de chance de conclure, donc plus de com pour malt 😉

    • Hello, oui je crois qu’en dev, beaucoup d’entreprises (grands groupes) préfèrent le travail en régie (malheureusement !!). Je suis étonné que Nantes soit mal représenté, car par exemple Rouen est bien dispo. Je suis d’accord que Malt Open leur permet aussi d’acquérir de nouveaux clients, mais je n’en suis pas si sûr. Les clients que j’ai amené sur Malt n’y sont jamais retourné.

  6. imaginez qu’il y ait un souci technique indépendant de la volonté du prestataire et que le client décide (ça arrive) que ce soit de la faute de celui ci, y’ a t il une protection juridique ?

    • Le statut d’indépendant complémentaire n’existe pas (ou alors je ne connais pas). On peut exercer une activité indépendante en complément d’une activité salariée (attention à la clause de non concurrence si vous partagez la même clientèle). Donc oui, c’est possible sur Malt, mais il faut avoir un statut (micro-entreprise) et donc fournir un SIRET.

    • Hello, alors pour la Belgique j’avoue que je ne sais pas 🙂 Le SIRET en clair c’est le code unique d’une entreprise, ce n’est pas tout à fait comme le numéro de TVA.

  7. Je ne suis pas du tout satisfait des freelancer de cette plate-forme je constate que beaucoup de webmaster ne respectent pas leur futur client il n’accepte ni rencontre et vous prétexte qu’il nOnt pas de temps à perdre.. Alors que leur honoraire varient entre 200 et 500 euros l’heure..
    De plus les 3 quarts sont à l’étranger en déplacement..
    Ce n’est pas la plate-forme que je remets en question mais bel et bien les webmaster qui la composent

    • Merci pour votre retour d’expérience. N’accepte ni rencontre, c’est à dire ? 500€ / heure cela m’étonne, peut-être que vous sous-estimez le temps de travail pour vos projets 🙂 Pour finir, un freelance a quand même le droit de voyager, c’est l’un des seuls avantages de ce statut !

  8. Les free lance mettent tout et n’importe quoi sur leurs profils, ils sont en même temps garagistes, attachés de presse, boulangers et webmasters, du coup on est obligé d’en contacter beaucoup pour déméler les vraies compétences des fausses, et là surprise, on est limité à trois free lance seulement ! Pour un budget de 20 000 euros je ne vais pas confier ça à une personne dont je n’ai lu que quelques lignes et dont le site empêche de trouver la bonne personne compétente !! Je suis du côté annonceur et cette limitation m’a fait passer sur une autre plateforme.

    • Bonjour et merci pour votre retour d’expérience François. En cas de gros projet avec budget important, Malt propose des offres « premium » pour vous aider à choisir le bon freelance, je pense que cette offre est justement destinée à ce type de situation 😉 ! Vous devez aussi regarder le côté freelance, si vous pouviez envoyer une proposition à 50 freelances, cela signifie prendre du temps à 49 freelances (voire 50) alors que normalement, via le profil, vous pouvez déjà faire une pré-selection !

  9. Bonjour Guillaume,
    très intéressant comme article, je suis déjà Freelancer dans une autre plateforme ( Fiverr ) que je trouve aussi très Pro et fructifiant.
    maintenant après avoir lu votre article ma question est ( pour avoir votre avis et conseil ) : peut on avoir plusieurs comptes dans différentes plateforme freelance ? est ce recommandé et avantageux ?
    merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour Damien, personnellement je recommande toujours de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier : mieux vaut développer ses profils et ses relations sur 2-3 plateformes afin de pérenniser son activité freelance !

  10. Bonjour Guillaume.

    Merci pour votre article qui m’éclaire plus sur MALT. En effet, je ne comprenais pas bien le fonctionnement de la plate-forme mais c’est maintenant plus clair pour moi. J’ai 5 ans d’expérience en rédaction web, et j’avoue que les rémunérations des clients sont très intéressantes… Il faudra maintenant espérer trouver un premier client depuis cette plate-forme. Je me suis inscrite il y a deux jours seulement, mais j’espère vraiment décrocher des missions.

    Bonne journée à vous.

  11. Bonjour Guillaume,

    À la question : « Pourquoi continuer à passer par Malt si on communique déjà avec le client par email ou téléphone », je répondrais plutôt : « la garantie et le délai de paiement ». Parce qu’il y a vraiment un truc qui m’agace dans la vie de freelance : devoir parfois relancer certains clients pour être payée. Pour moi, cette plateforme, c’est un vrai gain de sérénité.
    Je me permets de rajouter une remarque, par rapport au commentaire précédent : le plus dur, c’est de décrocher la première mission, et donc le premier avis positif. Il m’a fallu plus de 6 mois pour ça ! Après, c’est chouette, nous sommes d’accord :).
    Pour information, Malt précise que 90 % des missions sont confiées à des freelances ayant déjà travaillé via la plateforme.

  12. Bonjour Guillaume,

    Merci infiniment pour cet article, ça me donne envie de m’inscrire sur cette plateforme.
    Ma question c’est ce qu’on peut ‘inscrire en tant que salarié porté (je suis salarié mais je bascule bientôt en portage salariale) ? Si oui, comment ça se passe entre la société de portage et Malt ? Surtout pour le paiement. Et dans ce cas le client serait-il en relation directe avec Malt, la société de partage ou les deux ?

    Merci beaucoup et excellente journée à vous,

  13. Bonjour Guillaume,

    Première expérience avec Malt de mon côté, qui s’est globalement bien passée.
    Néanmoins il y a quelques pratiques de Malt qui me gênent, personnellement.

    1 – J’avais une mission ponctuelle avec un nombre de jour indicatif qui n’était pas toujours le nombre de jours réel executé. Malt s’est permis à plusieurs reprises de relancer le client sur le paiement (ce qui est normal jusque là), mais en signant ses message par mon nom et les rédigeant comme s’ils étaient de moi, sans ambiguité possible (en se faisant donc passer pour moi
    – usurpation d’identité), et en indiquant que j’avais validé X jours ce mois-ci, ce qui n’était pas vrai.

    2 – En début de mois, Malt envoie un message indiquant « le client a prépayé la mission, vous pouvez commencer à travailler sereinement ». Et une fois la facture transmise, celle-ci passe en statut « attente de paiement du client pour payer la prestation au freelance », pendant plusieurs jours, même quand le client a validé le rapport d’activité mensuel. provoquant des retards de paiement. J’en conclus donc que le fameux « prépaiement » était un mensonge de Malt pour faire croire au freelance que le paiement était sécurisé alors qu’il ne l’était pas, et que celui-ci commence à travailler.

    Même si la plateforme propose des missions intéressantes, je ne suis donc pas convaincu par ses pratiques. Malt se permettant des choses que ne se permettrait pas un apporteur d’affaire « classique ».
    Je ne dis pas que je ne travaillerai plus avec Malt, mais si j’ai le choix, je préfère passer par un cabinet standard.

    • Hello ! Merci pour ce retour d’expérience. J suis rassuré que Malt relance les clients mais c’est vrai qu’ils n’ont pas à le faire en notre nom. Pour le pré-paiement, peut-être que ce n’était qu’un acompte si le montant était important (un mois complet de travail ?).

  14. Bonjour,
    Je me suis inscrite sur la plateforme MALT en tant que Freelance, et ce qui m’a dérangé c’est que l’on demande l’IBAN du compte bancaire…puis en lisant certains commentaires négatifs sur autres sites Internets (bien qu’ils soient peu nombreux) j’avoue avoir eu peur… Peur que cette plateforme utilise mes données bancaires pour des prélèvements ou pratiques frauduleuses.
    J’avoue également que le commentaire laissé par Timou augmente mes craintes.
    Enfin ,quand je cherche un quelconque contact…en vain il n’y a pas de numéro de téléphone ? Pourquoi ? ne peut-on pas contacter quelqu’un de confiance ou via des courriels..ce afin de rassurer le futur client/ou Freelance.
    Dans l’attente de votre retour

  15. Bonjour Guillaume,
    Je vous remercie pour votre réponse.Bien à vous. Caroline.

    Aussi, une autre question, il y a beaucoup de Freelance, combien de temps cela peut-il durer avant d’avoir son 1er client ?
    Enfin, j’ai lu certains commentaires, d’où mon tâtonnement à l’inscription sur Malt.
    En vous remerciant d’avance pour votre retour.
    Caroline

    • Bonjour, cela dépend de votre métier, de votre situation géographique, de l’optimisation de votre profil et pas mal d’autres facteurs. Il faut essayer de tout optimiser pour mettre toutes les chances de son côté (photo pro, belle présentation, portfolio, etc). Honnêtement, cela peut être long.

  16. Merci pour cette présentation de MALT. Je me demande si c’est très efficace ? Et si cela peux permettre de générer vraiment du contact qualifié ? Avis aux utilisateurs je suis preneur de vos retours d’expérience.

  17. Bonjour

    Primo , merci pour l’article, simple et pas répétitif 🙂
    Question :
    Je suis d’alger est jai une entreprise avec registre de commerce a mon
    Est ce que je peu m’inscrire et recevoir les paiement sur mon compte paysera busness par exemple ?

    • Hello Kamel, honnêtement je ne sais pas et je ne suis pas sûr du tout que Malt se soit développé chez toi, en tout cas pas encore.

  18. Merci pour l’article,

    Malt est cependant dangereux pour les freelances qui sont mals protégés de leur côté

    J’y suis depuis plusieurs mois en tant que développeur. Il m’ai arrivé d’avoir un client qui a payé sur sur malt, j’ai réalisé le développement sur son site ( des modifications) mais il n’a jamais marqué la mission comme terminée et n’a jamais redonné signe de vie malgré appel, sms et mail.

    J’ai écris à Malt qui m’a expliqué qu’ils ne faisaient rien pour ça, et qu’après un certain délais d’inactivité le client est même remboursé.
    Cependant il bénéficie toujours de mes développements, et a été remboursé et moi j’ai perdu mon temps et mon argent, bref j’ai été volé. Merci Malt.

    • Hello, très étrange comme expérience, je suis étonné honnêtement, cf les CGV de Malt :

      « 9.5 Le Client/Porteur de Projet s’engage à ne pas demander l’annulation de son paiement par provision en monnaie électronique à son établissement financier, pendant le cours de la Mission.

      De même, le Client/Porteur de Projet reconnaît que la validation de la Mission via le Site, vaut réception de la Mission et ordre de paiement irrévocable au bénéfice du Freelance. Par cette validation, le Client/Porteur de Projet déclare la Mission terminée et conforme et renonce définitivement à toute réclamation ou recours à l’encontre de la Société au titre de ce paiement.

      Dans l’hypothèse où le Client/Porteur de Projet n’aurait pas validé la Mission à l’issue de celle-ci, et sans réponse de sa part aux relances du Freelance et/ou de la Société, il reconnaît que la Société sera en droit de débloquer les montants provisionnés au bénéfice du Freelance, un mois après notification restée sans réponse adressée par le biais de l’adresse email de son compte utilisateur. »

    • Je confirme ce que dis Vee, je suis actuellement dans ce cas précis.

      Argent séquestré chez Malt en début de mission, mission terminée, suivi d’une demande de remboursement intégral du client pour des motifs absurdes et non justifiés.

      Un client qui séquestre l’argent sur Malt afin de soit-disant sécurisé la mission et le paiement de celle-ci peut faire la demande de se faire rembourser intégralement sans justification aucune.

      De plus le support client donne l’impression d’être automatisé avec un bot qui copie-colle des messages prédéfinis (le bot Sarah).

      J’ai eu beau justifier de mon travail réalisé avec un site fonctionnel accessible (front et back), le support client n’a pas l’air de vérifier quoi que ce soit.

      J’ai proposé des solutions au service client afin de résoudre à l’amiable le litige, sans recevoir de solution du client mis à part un remboursement intégral.

      Je déconseille fortement cette plateforme qui se dit numéro 1 Européenne, il n’ont rien d’un numéro 1, ils ne respectent même pas leur CGU.

  19. Merci pour votre article.
    Très intéressant pour ma part.
    Je suis déclarée auto-entrepreneuse depuis mai 2020.
    Je suis en parallèle salariée dans un autre domaine.
    Je souhaite chercher des missions/projets sur du graphisme et/ou des programmations de publications via facebook et google.
    Guillaume, pouvez-vous me dire quelles plateformes sont les plus adaptées?
    Cordialement.

    • Bonjour, j’ai également commencé mon activité freelance en parallèle d’une activité salariée, bienvenue dans l’aventure 🙂 ! Pour du Social Media, Malt est une bonne plateforme. Tout dépend de ton expérience, mais si tu as une réelle expertise dans le domaine Crème de la crème peut être une bonne plateforme également.

  20. Je suis d’accord avec Fred, Malt est un usine. Seuls les meilleurs freelances sont mis en avant, et question service client…. on peut revoir. J ai eu quelques bonnes expériences avec la Cdlc mais c est vraiment rare. Avez vous d’autres noms de plateforme ? Je viens de m’inscrire sur Bossling , mais j’en cherche éventuellement d’autres.

  21. Bonjour Guillaume, bonjour tout le monde.
    Merci pour ton article, ça m’a plu de laisser quelques mots après l’avoir lu, tout ce briefing sur Malt,
    j’avoue que je suis bien renseigné, mais là j’ai une question:
    Est ce que Malt est accessible partout, je veux dire dans tous les pays ?
    parce que là je vous écris du Bénin en Afrique de l’Ouest où j’ai tenté plusieurs fois le site de Malt en vain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here