On parle souvent du référencement naturel (SEO), un peu moins du référence payant (SEA) et donc de Google AdWords. AdWords est le programme de publicité sur le moteur de recherche de Google. Il permet de réaliser des campagnes publicitaires avec des annonces simples et efficaces sur Internet.


Qu’est-ce que Google AdWords ?

Le principe de fonctionnement de Google AdWords repose sur un système d’enchères sur mots clés. Il incite les annonceurs à faire monter les enchères pour apparaître parmi les premiers résultats de recherche grâce aux mots clés choisis pour leurs campagnes.

En résumé, si plusieurs annonceurs souhaitent apparaître sur un même mot clé, c’est celui qui mettra le plus d’argent sur la table qui sera le mieux affiché. Les annonces Google AdWords ont beaucoup changées ces dernières années, et viennent se fondre dans les résultats naturels. De plus, Google en affiche de plus en plus. C’est pour quoi Google AdWords est devenu si intéressant pour les annonceurs :

definition-google-adwords-min
Voici les résultats de Google pour le mot clé « Consultant SEA », on ne voit que les 3 annonces AdWords …

Comme vous pouvez le voir, en tapant « Consultant SEA », l’internaute ne voit que les 3 annonces AdWords qui permettent de mettre beaucoup plus de texte qu’avant. De plus, ces annonces sont très discrètes : un simple petit bouton « Annonce » en verre à gauche de l’URL. Pour l’internaute lambda c’est très tentant.

La plateforme Google AdWords gère aussi les annonces Google Shopping, les annonces display diffusées sur le réseau AdSense et la diffusion des différents formats diffusés sur YouTube.

AdWords, enchères et CPC

Quand on lance sa campagne AdWords, on définit son CPC max (coût par clic maximum), cela signifie qu’on ne dépassera pas cette valeur pour un clic. AdWords fonctionne avec des enchères que vous définissez pour déterminer le montant le plus élevé que vous êtes prêt à payer pour un clic sur votre annonce.

Attention, il s’agit bien du CPC Max, la plupart du temps votre coût par clic est plus bas, on appel ça le CPC réel.

Vous pouvez configurer votre campagne AdWords avec 2 types d’enchères :

  • enchères manuelles. Système dans lequel vous définissez vous-même le montant des enchères max, vous gardez ainsi le contrôle sur vos dépenses.
  • enchères automatiques. Système dans lequel vous définissez un budget quotidien maximal et AdWords ajuste alors automatiquement pour vous vos enchères au CPC max. Là c’est un peu plus dangereux puisque Google cherchera certes à vous aider, mais pourra aussi consommer tout votre budget AdWords.

Le budget quotidien sur AdWords

Pour chaque campagne publicitaire AdWords, vous devez définir un budget quotidien, par exemple 30€. AdWords diffusera le plus possible vos annonces jusqu’à l’épuisement de votre budget quotidien. Généralement, lorsque le budget est épuisé, la diffusion de vos annonces s’arrête pour la journée.

Il est possible que vous soyez facturé au delà de votre budget quotidien sur une journée par exemple. Toutefois sur une période d’un mois (30 jours), votre budget n’aura pas dépassé 30,4 fois votre budget quotidien. Pour être clair, si vous définissez un budget quotidien de 10€, à la fin du mois vous serez facturé au maximum 304€.

AdWords : mieux que le référencement naturel ?

J’ai beaucoup de clients qui viennent me voir pour du référencement naturel, et quand je leur parle d’AdWords, j’ai souvent le même type de réponse. « C’est cher », « Ce n’est pas rentable », « c’est une usine à gaz ».

Ce n’est pas faux, AdWords est assez compliqué à prendre en main, on peut même qualifier l’interface utilisateur d’usine à gaz. Evidemment c’est un métier à part entière, qui s’apprend via des formations et surtout via l’expérience. Il existe beaucoup de formations et tutos gratuit sur internet. Ensuite il suffit de faire des tests, comme toute action Marketing on ne peut pas prédire à l’avance son ROI.

Toutefois bien utilisé, AdWords peut être très rentable, notamment pour un site ecommerce. Il est possible de suivre les ventes liées à AdWords et donc de calculer son ROI.

Cas concret de Google AdWords

Voici l’exemple d’un client qui possède un site ecommerce et qui s’était lancé dans du AdWords. Il voyait bien ses ventes croître avec AdWords, mais d’une part ne suivait pas ses conversions, et d’autre part laissait AdWords en « pilote automatique ». C’est à dire que Google choisissait ses mots clés, et donc consommait son budget publicitaire en très peu de temps pour des mots clés qui ne généraient aucune conversion (car trop éloignés de sa thématique). Il avait un budget de 10€ / jour ce qui n’est pas énorme.

Il a fait appel à moi pour reprendre la main sur sa campagne AdWords, nous avons mis en place le suivi des conversions et j’ai paramétré la campagne en choisissant efficacement les bons mots clés. Est arrivé ensuite une phase d’optimisation (via l’A/B Testing). Le résultats est vraiment top :

campagne-adwords
Rapport d’une campagne AdWords sur 1 semaine

Il s’agit de 7 jours d’activité. On a un CTR de plus de 10%. (Le CTR correspond au nombre de clics sur votre annonce divisé par le nombre d’affichages de celle-ci exprimé en %). On a donc eu plus de 500 clics pour environ 5000 impressions.

Le CPC moyen de 0,29€ ce qui est vraiment bas, malgré tout je fixe le CPC max à 0,52€ (optimisé). Sur la période on a dépensé 144,41€. Ensuite le trafic amené sur le site : on a un taux de conversion de 3,95% ce qui est très bon. Ce dernier point pourrait être amélioré mais ça n’est pas mon travail. Les ventes lui ont rapporté 853€.

Calculons le ROI de la campagne AdWords

Ma prestation lui a coûté 100€, il a dépensé 144,41€ en campagne AdWords, et ça lui a rapporté 853€.

  • Calculons le ROI : (853 – 244,41) / 244,41 = 249%.

Et encore, la campagne est lancée et donc avec le temps ma prestation aura moins de poids dans le calcul du ROI sur 1 mois, 3 mois, 1 année, …

Il faut savoir que sur les mêmes mots clés, mon client est très bien référencé en référencement naturel. En effet il est souvent en première position). Cependant sans AdWords ils perdraient des clients qui iraient chez la concurrence.


En conclusion, vous le voyez, le référencement payant (AdWords) est parfaitement complémentaire du référencement naturel à condition d’être bien manœuvré. Vous pouvez bien entendu vous faire aider

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here