Sur la toile, bien plus que la publicité, c’est le contenu qui est roi. Pour être visible, vous devez proposer un maximum de contenu, sous toutes les formes possibles : site internet, blog, chaîne YouTube, podcasts, pages sur les réseaux sociaux… C’est ce qu’on appelle le cross-canal. C’est en multipliant les supports que vous parviendrez à développer l’audience et la visibilité de votre marque.

Mais des pages vides, ou rarement alimentées, ne vous mèneront nulle part. Pour engager vos prospects, votre stratégie de webmarketing doit proposer une production très régulière de contenu : c’est ce qu’on appelle le content marketing. Pourtant, être prolifique ne suffit toujours pas. Il vous faut non seulement créer beaucoup de contenu, mais en plus, créer du contenu qui va attirer de l’audience. Cela s’appelle de l’inbound marketing.

Mais au bout d’un moment, à force de publier fréquemment, il devient bien sûr de plus en plus dur de trouver quoi dire, et comment. C’est là qu’intervient le recyclage de contenu.

Inbound marketing et recyclage

L’inbound marketing définit une stratégie qui consiste à publier du contenu intéressant, flatteur ou utile aux internautes. Il s’agit d’apporter une véritable valeur ajoutée et une grande qualité, afin que les utilisateurs soient incités à découvrir et partager votre contenu. Et ce, même s’il est mis à disposition gratuitement. L’inbound marketing consiste donc à attirer les clients, plutôt qu’à aller les chercher à coup de publicité intrusive, caractéristique de l’outbound marketing.

Bien sûr, constamment proposer du contenu qualitatif est une gageure. Heureusement, le recyclage de contenu permet de soulager un peu cette tâche.

Qu’est-ce que le recyclage, et pourquoi vous devriez recycler votre contenu

Comme son nom l’indique, le recyclage de contenu consiste à utiliser d’une manière ou d’une autre tout ou partie d’un contenu déjà existant. Les avantages sont divers.

Le recyclage permet évidemment de gagner du temps et de baisser les coûts de production, puisqu’il nécessite beaucoup moins de travail, de recherche, de temps de rédaction et de présentation pour être produit. Il est également tout indiqué si vous commencez à « sécher » sur vos idées de contenus. En outre, c’est l’occasion d’alimenter vos supports avec encore plus de vos mots-clés, et donc d’améliorer votre SEO, sous réserve bien sûr d’éviter le duplicate.

Finalement, recycler du contenu permet de toucher un nouveau public, qui aurait pu passer à côté du contenu originel, soit en ne connaissant pas encore votre marque à l’époque, soit en étant peut-être insensible à la première présentation du sujet (pour une question de forme plus que de fond).

Comment recycler votre contenu ?

Vous voilà convaincu ? Avant de voir de quelle manière vous pouvez recycler votre contenu, interrogez-vous sur ce que vous allez recycler. La réponse à cette problématique est assez simple : ce qui marche !

Identifiez le contenu dit evergreen, « toujours vert », aussi appelé marronnier en journalisme. Il s’agit des sujets qui ont un succès constant tout au long des années. Ils sont parfaitement indiqués pour être recyclés, et toujours trouver leur public.

Le changement de format simple

Le changement de format est la règle de base du recyclage de contenu. Si on part du principe que vous voulez recycler un article à succès, de plusieurs centaines de mots, se présentant sous forme textuelle, de nombreuses options s’offrent à vous pour encore utiliser le contenu – à moindre frais.

Vous pouvez en extraire les faits majeurs, et créer avec une infographie, qui a toujours un très fort succès. Vous pouvez le synthétiser et le reformuler en un billet bien plus court. Vous pouvez pourquoi pas créer un podcast sur le sujet, en en discutant avec un invité. Il sera même possible, par la suite, de transcrire le podcast par écrit, du moment que le contenu n’est pas dupliqué sur l’article initial.

Vous pouvez décliner l’article en vidéo, et également en présentation PowerPoint, que vous mettrez à disposition sur des sites de partage comme Slideshare.

Un autre changement de format facile à mettre en place et efficace est de publier une petite partie de votre contenu sur les réseaux sociaux. Cela peut être une citation, ou un très court résumé des meilleurs passages, avec un renvoi vers l’article complet.

Ainsi, vous développez votre visibilité, et récupérez une partie de votre contenu pour créer une publication sur les réseaux, sans avoir à vous creuser la tête.

Les possibilités de changement de format sont donc énormes !

Autres changements de format et idées

Un des moyens de recyclage de contenu très puissant est la création d’un ebook. Vous identifiez quelques-uns des articles ou contenus qui marchent le mieux sur un sujet précis, et les condensez dans un ebook inédit. Il fera un outil remarquable dans votre stratégie inbound marketing, et un cadeau incontournable pour récolter des emails et de l’audience.

Dans l’autre sens, recyclez des webinaires ou des vidéos sous forme écrite. Au prix d’une simple et rapide transcription, vous bénéficiez d’un tout nouvel article pour alimenter votre blog, votre site, ou n’importe lequel de vos supports multimédias. Rien de tel pour augmenter votre autorité et votre référencement sur un sujet.

Un peu dans le même ordre d’idées que l’ebook, il est possible d’écrire un article de synthèse, qui condense les principaux articles sur un thème donné, de préférence générant un fort engagement. Il ne s’agit bien sûr pas de coller bout à bout les articles, mais d’en tirer les principaux arguments, et d’en faire une synthèse globale et exhaustive sur un sujet.

Vous pourrez par la même occasion y inclure des liens internes vers les sujets initiaux composant la matière de la synthèse, et ainsi améliorer votre maillage interne.

Autre idée de recyclage de contenu : se servir des articles ou textes à l’intérieur de vos mails. Là encore, au prix d’une légère et rapide reformulation, vous allez pouvoir ajouter beaucoup de valeur ajoutée à votre e-mailing, tout en encourageant vos cibles à aller découvrir un contenu à côté duquel elles seraient peut-être passées.

Une autre piste est de créer un contenu inédit, similaire à un ancien, mais en prenant un point de vue différent. Si, par exemple, vous écrivez un article sur les bienfaits de LinkedIn dans votre marketing digital, vous pourrez à l’inverse créer (un peu plus tard) un article expliquant à côté de quoi vous passez en ne créant pas de profil sur ce réseau social.

Beaucoup des informations seront réutilisables d’un article à l’autre, mais vous produisez quand même un contenu inédit, qui, présenté sous une autre forme, intéressera potentiellement un autre public.

Le guest blogging est un excellent canal de recyclage pour vos anciens contenus. Il consiste à rédiger un article ou du contenu pour un autre site, qui souvent renverra un lien vers le vôtre en échange. Non seulement, vous développez ainsi vos backlinks, votre notoriété et votre audience, mais en plus, vous pouvez le faire en utilisant en partie le contenu de votre propre blog ou site.

Une excellente occasion de recycler votre contenu est également de le mettre à jour. Si vous possédez du contenu traitant de SEO, de webmarketing, ou citant des chiffres sur les réseaux sociaux, vous pouvez parfaitement le réutiliser quelques semaines ou mois plus tard, en le mettant simplement à jour avec les dernières nouveautés ou chiffres.

Recycler, oui, mais pas n’importe comment !

Finalement, les idées et solutions pour recycler le contenu de votre inbound marketing ne manquent pas. Un changement de point de vue, de format, une synthèse ou reformulation, la création d’un livre blanc… Un même contenu peut être proposé au moins une fois pour presque tous les supports existants.

Cela dit, n’oubliez pas la règle de base de l’inbound marketing, encore plus vrai pour le recyclage : restez utile et intéressant ! Si votre contenu recyclé n’a aucun intérêt et est un pur copier-coller du contenu original, vous serez pénalisé pour cause de duplicate content and, et en prime, votre audience verra instantanément la supercherie. Inutile de vous dire qu’elle le prendra très mal.

Gardez donc toujours à l’esprit la qualité quand vous recyclez vos contenus. Vous pouvez d’ailleurs anticiper ce recyclage, grâce à de nombreux outils d’automatisation, qui vous permettent de prévoir dès le départ plusieurs déclinaisons à venir pour votre contenu. Car oui, évidemment, il ne faut pas recycler un contenu une poignée de jours après l’avoir créé 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here