3 plateformes pour se lancer en freelance dans le marketing digital

-

Sommaire

Salut à tous les aficionados du digital ! Aujourd’hui, je vais vous parler de quelque chose qui me tient particulièrement à cœur : se lancer en freelance dans le marketing digital. Oui, vous avez bien entendu, se lancer, se jeter dans le grand bain, faire le grand saut ! Pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’ai démarré ma carrière en jonglant entre salariat et freelance, un peu comme un équilibriste sur un fil tendu entre deux immeubles (sans filet, bien sûr).

Eh bien, figurez-vous que, dans cette aventure, j’ai découvert des trésors cachés, des pépites, des Saint Graal du freelance ! Je parle bien sûr des plateformes de mise en relation pour freelances. Aujourd’hui, je vais vous partager mon top 3 des plateformes pour se lancer dans le grand bain du marketing digital, sans bouée mais avec une bonne dose d’astuces.

Je vais vous parler de Comup.com, l’évolution de notre bon vieux 5euros.com, de Malt, le terrain de jeu des as du digital, et de Collective.work, l’endroit où se retrouvent les Avengers du marketing. C’est comme si, à l’époque de mes premiers sites (vous savez, ceux sur les jeux vidéo qui piquaient un peu les yeux), quelqu’un m’avait tendu la main pour me dire : ‘Hé, l’ami, voici le chemin vers le succès !’.

Alors, que vous soyez un geek passionné comme moi, un expert en quête de missions palpitantes, ou simplement curieux de découvrir comment transformer votre passion en profession, accrochez-vous, car on plonge ensemble dans le monde merveilleux du freelance en marketing digital !

ComeUp : des micro-services prépackagés

Alors, parlons un peu de Comeup.com, le petit frère de 5euros.com, qui a bien grandi ! Sur cette plateforme, c’est comme ouvrir sa propre boutique de services digitaux, mais sans les tracas de la gestion quotidienne. Ici, les freelancers, qu’ils soient novices ou vétérans, peuvent créer un service de base avec un prix de départ, un peu comme poser la première pierre de leur empire digital. Et le meilleur ? Ça peut commencer dès 5€, oui, vous avez bien entendu, 5€ ! C’est presque le prix d’un café parisien, sauf que là, ça peut être le début d’une grande aventure.

Mais ne vous y trompez pas, ce n’est pas parce que ça commence à 5€ que le plafond est bas. Au contraire, vous pouvez proposer des services plus élaborés et, donc, plus coûteux. L’avantage énorme de Comeup.com, c’est la simplicité : les clients se baladent, lisent votre description et hop, ils passent commande directement. Pas besoin de devis, pas besoin de rendez-vous interminables. C’est un peu comme du fast-food, mais pour les services digitaux.

Et le plus beau dans tout ça ? Ces plateformes s’adressent à tous, du petit entrepreneur qui démarre au grand groupe qui cherche une expertise pointue. C’est un peu comme une grande fête où tout le monde est invité, des petits nouveaux aux grands noms.

Lisez mon article complet sur la plateforme ComeUp.

Malt : l’annuaire n°1 des freelances en France

Passons maintenant à Malt.com, la star des plateformes de freelance, la crème de la crème, la première de la classe ! Sur Malt, c’est un peu comme se promener dans une galerie d’art où chaque freelance est une œuvre unique. Ici, les freelances créent leur profil comme un chef-d’œuvre, en y exposant leurs compétences et expériences, un peu comme un tableau qui raconte leur histoire professionnelle.

Les clients, eux, défilent comme des visiteurs dans une exposition, en quête de la perle rare pour leurs projets. Et croyez-moi, sur Malt, les projets, c’est comme les étoiles dans le ciel : il y en a pour tous les goûts ! Une fois un freelance repéré, le client expose en détails son projet, un peu comme un mécène qui commande une fresque à Michel-Ange.

Et là, le freelance entre en scène, prêt à élaborer un devis sur mesure, comme un couturier qui prend les mesures pour un costume parfait. C’est la magie de Malt : chaque projet est unique, chaque collaboration est sur mesure.

Malt, c’est la plateforme numéro 1, le haut du panier, celle qui attire le plus de clients. C’est le rendez-vous des professionnels, des petits, des grands, des débutants, des experts. En somme, Malt, c’est un peu le Paris de la freelance : il y a de la place pour tous, du novice qui fait ses premiers pas au vétéran qui connaît toutes les rues par cœur.

Lisez mon article complet sur la plateforme Malt.

Malt : l'annuaire n°1 des freelances en France

Collective : l’union des freelances fait la force

Et maintenant, parlons de Collective.work, la nouvelle étoile montante dans le monde du freelancing. Vous savez, le freelancing, c’est un peu comme un fleuve qui prend de l’ampleur : en dix ans, il a connu une croissance phénoménale. Collective.work, c’est un peu le phare qui guide les navires dans ce fleuve tumultueux.

L’idée derrière Collective est aussi brillante que simple : pourquoi ne pas réunir les freelances en collectifs ? Imaginez des équipes de super-héros indépendants, chacun avec ses super-pouvoirs (compétences, pour les plus terre-à-terre d’entre nous), unissant leurs forces pour accomplir des missions plus ambitieuses. Plutôt que d’opérer seul, pourquoi ne pas partager clients, compétences et efforts ? C’est un peu comme créer une dream team, mais dans le monde du freelance.

Mais attention, les collectifs ne sont pas des agences traditionnelles. Ils bénéficient d’une expertise plus pointue, d’une exécution de qualité supérieure, et d’une offre plus compétitive. C’est un peu comme comparer une équipe de foot amateur avec le Paris Saint-Germain.

Cependant, jusqu’à présent, les collectifs rencontraient des difficultés : des problèmes de croissance, de visibilité, et un sentiment d’isolement. C’est là que Collective.work entre en scène, tel un super-héros venant au secours de la ville.

Collective.work démocratise l’idée du collectif. La plateforme donne l’opportunité à tous, indépendants comme salariés, de créer ou rejoindre un collectif. Elle met en relation ces collectifs avec des entreprises en quête de leurs compétences uniques. L’infrastructure de Collective permet aux collectifs de se focaliser sur l’exécution de leurs projets, sans se soucier des tracas légaux et opérationnels.

Pour les entreprises, c’est l’accès privilégié à un réservoir de talents, à des équipes prêtes à relever des défis ambitieux. Collective.work ne se contente pas de créer une plateforme ; elle vise à unifier le mouvement collectif, à créer un standard qui leur permet de briller sous un même étendard.

Au-delà de ça, Collective est un projet ambitieux à la fois juridique et philosophique. L’entreprise s’imagine un monde où chacun peut s’associer à ses pairs pour des missions porteuses de sens, où l’union des forces permet d’aller plus loin. C’est une vision d’un avenir où flexibilité, indépendance, sécurité et épanouissement sont les maîtres-mots.

En somme, Collective.work est en passe de devenir le plus grand fournisseur de services B2B, non pas avec des salariés, mais avec des collectifs d’indépendants experts et pluridisciplinaires, opérant dans un cadre d’entreprise entièrement digitalisé. C’est un peu comme avoir la sécurité du collectif et la flexibilité du travail indépendant, le meilleur des deux mondes !

Lisez mon article complet sur la plateforme Collective.

Collective : l'union des freelances fait la force

En résumé, amis freelances en herbe, que vous débutiez sur Comeup.com, Malt ou Collective.work, rappelez-vous que chaque grande aventure commence par un petit pas. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, n’hésitez pas à me contacter. Commentez ci-dessous ou envoyez-moi un message. Je suis là pour vous aider à naviguer dans ce monde passionnant du freelancing. Bonne chance et au plaisir de vous accompagner dans cette belle aventure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Passionné de nouvelles technologies et de Marketing Digital, j'ai créé ce blog dans le but de partager mes expériences et découvertes en matière de digital et acquisition de trafic ainsi que ma vie de freelance.
Sur le même sujet

Outils SEO gratuits : mes 5 préférés pour démarrer

Salut à tous ! Si vous me suivez déjà sur YouTube, vous savez que je partage régulièrement des astuces et conseils pour vous aider...

Quels sont les avantages de la publicité Display ?

Être présent sur le web n’est pas suffisant pour améliorer votre image. En effet, après avoir créé et publié votre site, vous devez le...

Combien ça coûte une stratégie SEO ?

C'est une question qui me revient très souvent en rendez-vous client ou avant un rendez-vous client : combien ça coûte le SEO ? J'en...

Formation SEO : le top 5 des meilleures formations

Vous cherchez une formation SEO ? C'est normal, toutes les entreprises veulent se mettre au SEO ! Aujourd'hui, c'est incontestablement le levier d'acquisition de...

Sous-traiter sa stratégie de contenu SEO : une aventure de 2 ans, en toute transparence

Salut à toutes et à tous :) ! Aujourd'hui, j'ai envie de vous embarquer dans une aventure qui m'a passionné ces deux dernières années...

Quelle plateforme de netlinking pour vos campagnes SEO ?

Si vous possédez un site et que cherchez à améliorer ses positions sur les moteurs de recherche via le référencement naturel, vous devez savoir...