Certains Youtubeurs sont aujourd’hui de véritables stars. Ils sont suivis par plusieurs centaines de milliers de personnes, voire des millions pour les plus connus. Leurs sorties en public peuvent attirer les foules et leurs dernières vidéos enflamment les médias. Ces Youtubeurs ne sont pas de simples vidéastes, des amuseurs devant une caméra. Non, ils sont de véritables entrepreneurs indépendants gérant un business, une marque : leur image. Alors comment font-ils ? Est-ce donné à tout le monde : peut-on encore devenir Youtubeur en 2018 ? Nous allons vous expliquer comment marche ce business et vous montrer que c’est loin d’être évident.


L’algorithme Youtube, la clef du succès

Pour gagner de l’argent sur Youtube, il faut beaucoup de vues et par conséquent beaucoup de followers, énormément de followers. La rémunération est proportionnelle à l’audience. Cet argent provient des revenus publicitaires, ces publicités diffusées avant ou même pendant les vidéos. On dit alors que ces vidéos sont monétisées.

Comme l’explique 1&1, pour gagner réellement de l’argent sur Youtube, il faut dépasser les 100 000 followers, ce qui n’est pas une mince affaire. La clef pour un Youtubeur est d’apparaitre dans la page « Tendances » et donc de voir sa vidéo sur la page d’accueil. Il a ainsi plus de chances d’attirer des clics et des followers.

Pour cela, il faut comprendre comment fonctionne l’algorithme et adapter son contenu aux sujets à la mode. Les Youtubeurs sont donc constamment à la recherche du buzz. De plus, cet algorithme avantage les comptes connus.

Un gros compte aura beaucoup plus de chances de se retrouver sur la page « Tendances », une difficulté de plus pour les petits comptes ou les Youtubeurs qui démarrent dans le milieu.

Les contenus sponsorisés

C’est l’autre façon de gagner de l’argent sur Youtube. Cette fois le Youtubeur est en contact direct avec une marque et va promouvoir celle-ci plus ou moins discrètement. Cela peut aller du simple placement de produit en arrière-plan ou bien à la mise en scène de celui-ci.

Toute une vidéo peut être tournée avec le produit comme thème, notamment les fameux « unboxing » qui consistent à découvrir et présenter un produit. Les Youtubeurs sont alors rémunérés par les marques pour qu’ils en fassent la promotion.

Le principe de rémunération reste le même : les plus gros comptes attireront les plus grosses marques pour toucher au final les plus gros contrats. Il est donc très compliqué pour les « petits » Youtubeurs de vivre de leurs vidéos.

Ce n’est pas simple non plus pour les gros comptes qui doivent toujours tenter de faire plus et d’être à la mode afin d’apparaitre dans la page « Tendances ».

Le burn-out des Youtubeurs, un phénomène encore peu connu

Vous l’aurez compris, pour gagner sa vie sur Youtube, il faut être prêt à se lancer dans une course aux vues, mais à quel prix ? C’est une question que l’on commence à se poser. Certains dérapent, ce fût notamment le cas du Youtubeur américain Logan Paul qui a filmé le corps d’une personne qui s’était suicidée.

D’autres essuient des critiques des fameux « haters » et finissent par craquer. On peut parler de la française EnjoyPhoenix qui a évoqué ouvertement sa dépression. Certains enchainent les vidéos pour atteindre le plus grand nombre de vues et finissent par être victimes de burn-out. La Youtubeuse canadienne Elle Mills, près d’un million de followers, a expliqué être à bout physiquement et mentalement.

Elle se sent écrasée par la pression et la cadence qu’elle doit suivre pour ne pas perdre d’abonnés. Nous sommes loin du cliché de l’ado réalisant des vidéos dans sa chambre sans pression et qui voyage grâce au succès de celles-ci. C’est un vrai métier qui demande du travail et des nerfs solides.

La rémunération sur Youtube dépend de l’audience et pour acquérir une large audience, il faut comprendre le fonctionnement de la plateforme. L’algorithme fait la loi mais surtout il met en avant les comptes les plus connus ce qui représente une difficulté de plus pour ceux qui veulent se lancer.

Se faire sponsoriser est l’autre moyen de gagner de l’argent sur Youtube mais ici les mêmes règles s’appliquent et les vidéastes plus connus se partagent les plus gros gains. C’est une course aux vues qui peut engendrer dérapages, dépressions et burn-out. Gagner sa vie sur Youtube est loin d’être simple et ce n’est pas donné à tout le monde.

Peut-on encore gagner de l’argent sur Youtube ?
Votez pour cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here