Le web est aujourd’hui un grand terrain de jeu pour de nombreux commerçants et prestataires de services, qui se livrent en ligne une concurrence acharnée. S’il y a bien de la place pour tous sur internet, il faut reconnaître qu’il est souvent difficle de faire la différence avec ses concurrents et que les idées pour y parvenir sont les bienvenues. Ainsi du référencement naturel au community mangament, différentes techniques ont vu le jour, pour aider ces professionnels à passer devant les autres et à vendre leur produits et leurs services par le biais de leur site web. Ainsi sont nés de nouveaux acronymes aux consonnances parfois très similaires tels que SEO, SEA, SMO… Reste à savoir ce que tout cela signifie et quels moyens, parmi tous ceux qui sont proposés, il est plus recommandé de choisir pour être toujours le premier et tirer son épingle du jeu.

SEO (Search engine optimization)

Le SEO, appelé aussi référencement naturel (ou optimisation pour les moteurs de recherche) consiste un ensemble d’opérations que l’on doit effectuer afin de se positionner parmi les premiers dans la liste des résultats de la recherche Google, en fonction de la problématique de son site et de son contenu. Il s’agit en particulier de diverses optimisations à mener du point de vue de la structure du site elle-même -son enveloppe si l’on peut dire- mais aussi de son contenu tant rédactionnel qu’iconographique. Le principe de base du SEO est d’étoffer les contenus existants, d’accentuer l’identification du site par les moteurs de recherche par l’emploi de mots-clés, d’expressions, de champs sémantiques et de vocabulaires précis, mais aussi de faire en sorte que les images soient belles mais pas trop lourdes pour s’afficher de la meilleure façon… Enfin il s’agit de mettre en place des liens, via des techniques de linkbuidling – mise en place d’une linkwheel, d’un réseau de sites… pour donner de la popularité au site du point de vue du moteur de recherche.

SEA (Search engine advertising)

Le SEA, appelé aussi référencement payant, consiste à employer tous les moyens mis en place par les moteurs de recherche pour faire de la publicité sur les pages de résultats. Il convient pour ce faire de trouver les mots-clés les plus performants pour faire venir les internautes sur un site, en fonction de la thématique de celui-ci, des produits que l’on y commercialise, des services que l’on y propose… et de faire en sorte de placer sa publicité sur les résultats correspondants dans la recherche Google.

Sur le web français, le marché de la publicité SEA est en effet trusté par Google et sa plateforme Adwords, du fait que le moteur américain est celui que la majeure partie des internautes vont utiliser quotidiennement. Les résultats issus du SEA et affichés dans les résultats de recherche (les SERP) sont estampillés Annonce pour que l’on puisse faire la différence entre eux et les résultats issus du SEO.

SMO (Social media optimmization)

Le SMO (optimisation pour les réseaux sociaux) est un ensemble de pratiques visant à devenir incontournable sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire de faire en sorte de montrer le plus largement possible tout ce qu’un site web se dispose à offrir à ses visiteurs. Ainsi les images, les infographies, les vidéos et tout autre type de contenus peuvent être diffusés de façon à accentuer sa visibilité.

Mais l’idéal est aussi que soient mises en œuvre toutes les techniques possibles pour faire grossir l’audience des comptes sociaux associés à un site, pour s’assurer par là qu’un nombre croissant de personnes vont par le biais des réseaux sociaux, venir visiter le site et y faire des achats. Le SMO prend en considération les spécificités de chaque réseau social et les moyens que l’on à sa disposition pour y faire du marketing et donc se faire connaître par un spectre plus large d’internautes.

SEM (search engine marketing)

Le SEM ou marketing sur les moteurs de recherche consiste en un ensemble de pratiques issues globalement du SEO et du SEA. Il s’agit d’une notion assez large pouvant intégrer, comme son nom l’inidique, différentes techniques utilisées dans l’un ou dans l’autre à une stratégie marketing en ligne. Sachant que les moteurs de recherche -principalement celui de Google- sont la porte d’entrée au web de la majeure partie des internautes, il convient en SEM de prendre la mesure de ce qu’il y a de plus pertinent dans les pratiques explicitées ci-dessus pour pouvoir toucher ses cibles commerciales.

De nombreuses personnes vont, même pour se rendre sur un site qu’ils connaissent et qu’ils veulent visiter, lui et pas un autre, utiliser le moteur de recherche au lieu de noter l’adresse du site dans la barre dédiée de leur navigateur. Il serait donc dommage de ne pas profiter de ce phénomène très courant pour attirer ces visiteurs potentiels ailleurs, vers une plus grande diversité de sites web, et donc celui dont on a la responsabilité !

Conclusion

Bien entendu tout le monde aura compris que ces différentes techniques visant à développer son trafic interagissent, s’empruntent les unes aux autres des compétences et des tactiques, des ressources comme des objectifs et qu’il n’y a pas de frontières bien marquées entre SEO, SEA, SMO ou SEM.

Pour mener à bien une stratégie visant à développer sa visibilité en ligne, un site se doit, en fonction de ce qu’il vend ou propose, de s’inspirer de chacune de ces diverses pratiques de publicité/marketing afin de parvenir à ses fins. Désormais ces techniques se développent, se modifient et s’améliorent en permanence, en fonction des évolutions des technologies et des habitudes des générations d’internautes qui se suivent et se ressemblent de moins en moins.

SEO, SEA, SMO et SEM, qu’est ce que c’est ?
Votez pour cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here